Tombe du Typhon

La tombe du Typhon (Tomba del Tifone en italien) est l'une des tombes peintes étrusques[1], datée des IIe et Ier siècles av. J.-C., de la nécropole de Monterozzi, proche de la ville de Tarquinia.

Tombe du Typhon
Représentation du Typhon sur le pilastre central.
Coordonnées
42° 14′ 55″ N, 11° 46′ 27″ E
Pour les articles homonymes, voir Typhon (homonymie).

Histoire

Description

La tombe à hypogée accessible par un dromos, est une chambre a volta (voûtée à pilier central) : la chambre principale comporte des banquettes avec, pour certaines d'entre elles, des sarcophages. Le décor peint comporte des représentations de rosaces, de dauphins et de vagues stylisées. Sur le pilier, surplombant l'autel du milieu de la pièce et soutenant la voûte, une représentation du monstre Typhon déploie ses ailes. Les influences hellénistiques sont nettes dans cette dernière œuvre.

Le peintre britannique Samuel James Ainsley en fit des aquarelles au XIXe siècle.

Notes et références

  1. 200 sur les 6 000 du site

Bibliographie

Liens externes

  • Portail de l’archéologie
  • Portail du monde antique
  • Portail des Étrusques
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.