Tour d'Italie 2002

Le Tour d'Italie 2002 est la 85e édition du Tour d'Italie, qui s'est élancée de la commune néerlandaise de Groningue le 11 mai, et est arrivée le 2 juin à Milan. Cette 85e édition est remporté par l'Italien Paolo Savoldelli devant l'Américain Tyler Hamilton et l'Italien Pietro Caucchioli.

Tour d'Italie 2002
Généralités
Course
85e Tour d'Italie
Étapes
20 + Prologue
Date
Distance
3 357,7 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Coureurs au départ
198
Vitesse moyenne
37,567 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleure équipe

Parcours

Bien que sa distance totale (près de 3 358 kilomètres) soit la plus faible depuis le Tour d'Italie 1979 (3 301 km), ce Giro fut le plus long des trois grands Tours de l'année (le Tour de France et le Tour d'Espagne étant longs respectivement de 3 276 et 3 134 kilomètres).

Après un prologue dans la commune néerlandaise de Groningue, le peloton fit étape durant la première semaine en Allemagne, en Belgique, au Luxembourg puis en France. Ces visites atypiques chez les pays signataires du Traité de Paris en 1951, instituant la CECA, marquaient la volonté des organisateurs de saluer le cinquantenaire de cette dernière et le passage à l'euro[1]. Ces étapes de plaine semblaient réservées aux sprinters, à l'exception de l'étape arrivant à Ans, qui empruntait durant ses derniers kilomètres un itinéraire analogue au parcours final de la doyenne des classiques, Liège-Bastogne-Liège[2].

De retour en Italie, le peloton bénéficia d'une journée de repos après le transfert depuis Strasbourg, pour reprendre ensuite un parcours qui le conduisit vers le sud, jusqu'en Campanie,avant de remonter vers Milan[3].

Les premières difficultés vinrent dès ce nouveau départ dans le Piémont, avec l'arrivée à Limone Piemonte à 1 400 mètres d'altitude (5e étape) et la montée du Bric Berton (6e étape). Suivirent trois étapes au parcours légèrement accidenté et une étape de plaine, amenant les coureurs à Bénévent. Le lendemain, 23 mai, le Giro amorçait son retour vers le nord du pays, avec la redoutable ascension vers Campitello Matese à 1 430 mètres d'altitude (11e étape) et deux étapes à travers les Apennins. Le premier contre-la-montre emprunta un circuit de 30 kilomètres autour de Numana, sur la côte Adriatique (14e étape).

Après une deuxième journée de repos et une étape dans la plaine de Vénétie, le parcours traversa les Dolomites, empruntant ses ascensions mythiques (Passo Staulanza, Passo Pordoi, Passo Campolongo, Passo Fedaia), et arriva à Folgaria, par le Passo Coe (17e étape).

Ce 85e Tour d'Italie s'acheva par une nouvelle épreuve chronométrée de 43 kilomètres en Lombardie, puis une dernière étape se concluant par le traditionnel circuit à Milan.

Déroulement de la course

La Tour Martini, sur la Grand-Place de Groningue.

Les cinq derniers vainqueurs de l'épreuve étaient présents au départ. Gilberto Simoni et Stefano Garzelli, qui ont triomphé lors des deux précédentes éditions, partaient favoris. Ivan Gotti, Pavel Tonkov faisaient plutôt figure d'outsiders, tandis que Marco Pantani, qui fut mis en cause à la suite du blitz du Tour d'Italie 2001 et n'avait plus gagné depuis l'étape de Courchevel du Tour 2000, suscitait les interrogations. On comptait également parmi les favoris Dario Frigo, vainqueur d'une étape de Paris-Nice en début de saison et du Tour de Romandie la semaine précédente, Francesco Casagrande (deuxième en 2000) et Tyler Hamilton[4],[5]. Fernando Escartín, Paolo Savoldelli, Rik Verbrugghe, Serhiy Honchar ou Michael Boogerd étaient considérés comme des outsiders. Les sprinters Mario Cipollini, Robbie McEwen, Danilo Hondo, Massimo Strazzer, Robert Hunter devaient se disputer les étapes de plaine et le maillot cyclamen du classement par points.

Le prologue, long de 6,5 kilomètres et dont le départ était donné sur la Grand-Place de Groningue, fut remporté par l'Espagnol Juan Carlos Domínguez, avec une seconde d'avance sur le vainqueur du prologue l'année précédente, le Belge Rik Verbrugghe. Paolo Savoldelli complétait le podium, tandis que les favoris, dont Tyler Hamilton qui chuta, se tenaient à moins de quarante secondes.

Mario Cipollini s'imposa le lendemain en Allemagne, devançant les Australiens Graeme Brown et Robbie McEwen. Alors que plusieurs favoris furent retardés par une chute (qui provoqua également l'abandon de Michele Bartoli), le sprinter italien s'empara du maillot rose. Ce dernier changea de propriétaire dès le lendemain. Stefano Garzelli, emmené dans les derniers hectomètres par son coéquipier de la Mapei Cadel Evans, règla au sprint un groupe d'une vingtaine de coureurs[6], après une fin d'étape identique au Liège-Bastogne-Liège dont il avait pris la deuxième place le mois précédent, derrière son coéquipier Paolo Bettini[7]. L'escapade européenne du Giro se poursuivit avec une nouvelle victoire au sprint de Cipollini, parfaitement guidé par Giovanni Lombardi à Esch-sur-Alzette (devant Strazzer et Hondo)[8], puis, s'acheva, sur le Quai des Alpes à Strasbourg, par un duel McEwen-Cipollini qui tourna de peu l'avantage du sprinter australien de l'équipe Lotto-Adecco. Tandis que les deux « oranges » de la Panaria, Enrico Degano et Graeme Brown, se plaçaient troisième et quatrième, Cipollini consolidaient la place de leader au classement par points qu'il ne quitta plus jusqu'à Milan[9].

Affaires de dopage

Vainqueur de la deuxième étape à Ans, lieu traditionnel d'arrivée de la Doyenne, où il avait pris la deuxième place derrière son leader Bettini quelques jours auparavant, Stefano Garzelli remporte également la cinquième étape, jugée sur les pentes du col de Tende, à Limone Piemonte, avant d'être contrôlé positif et exclu de la course au soir de la dixième étape.

Classement général

Classement général final
1. Paolo Savoldelli 89 h 22 min 42 s
2. Tyler Hamilton à 1 min 41 s
3. Pietro Caucchioli à 2 min 12 s
4. Juan Manuel Gárate à 3 min 14 s
5. Pavel Tonkov à 5 min 34 s
6. Aitor González à 5 min 54 s
7. Georg Totschnig à 7 min 02 s
8. Fernando Escartín à 7 min 07 s
9. Rik Verbrugghe à 9 min 36 s
10. Dario Frigo à 11 min 50 s

Étapes

Étape Date Villes étapes km Vainqueur d'étape Leader du classement général
Prologue11 maiGroningue6,5 (CLM) Juan Carlos Domínguez Juan Carlos Domínguez
1re étape12 maiGroningue - Münster218 Mario Cipollini Mario Cipollini
2e étape13 maiCologne - Ans209 Stefano Garzelli Stefano Garzelli
3e étape14 maiVerviers - Esch-sur-Alzette206 Mario Cipollini Stefano Garzelli
4e étape15 maiEsch-sur-Alzette - Strasbourg232 Robbie McEwen Stefano Garzelli
5e étape17 maiFossano - Limone Piemonte150 Stefano Garzelli Stefano Garzelli
6e étape18 maiCuneo - Varazze191 Giovanni Lombardi Jens Heppner
7e étape19 maiViareggio - Lido di Camaiore159 Rik Verbrugghe Jens Heppner
8e étape20 maiCapannori - Orvieto237 Aitor González Jens Heppner
9e étape21 maiTivoli - Caserta201 Mario Cipollini Jens Heppner
10e étape22 maiMaddaloni - Benevento118 Robbie McEwen Jens Heppner
11e étape23 maiBenevento - Campitello Matese199 Gilberto Simoni Jens Heppner
12e étape24 maiCampobasso - Chieti185 Denis Lunghi Jens Heppner
13e étape25 maiChieti - San Giacomo155 Julio Alberto Pérez Cuapio Jens Heppner
14e étape26 maiNumana - Numana30,3 (CLM) Tyler Hamilton Jens Heppner
15e étape28 maiTerme Euganee - Conegliano158 Mario Cipollini Jens Heppner
16e étape29 maiConegliano - Corvara in Badia163 Julio Alberto Pérez Cuapio Cadel Evans
17e étape30 maiCorvara in Badia - Folgaria (Passo Coe)222 Pavel Tonkov Paolo Savoldelli
18e étape31 maiRovereto - Brescia143 Mario Cipollini Paolo Savoldelli
19e étape1er juinCambiago - Monticello42,9 (CLM) Aitor González Paolo Savoldelli
20e étape2 juinCantù - Milan141 Mario Cipollini Paolo Savoldelli

Évolution des classements

Les cyclistes présents dans le tableau ci-dessous correspondent aux leaders des classements. Ils peuvent ne pas correspondre au le porteur du maillot.

Étape
(Vainqueur)
Classement général
Classement par point
Classement de la montagne
Classement par équipes
Prologue
Juan Carlos Domínguez
Juan Carlos Domínguez non-décerné non-décerné non-décerné
1re étape
Mario Cipollini
Mario Cipollini Mario Cipollini Phonak
2e étape
Stefano Garzelli
Stefano Garzelli Francesco Casagrande Mapei
3e étape
Mario Cipollini
4e étape
Robbie McEwen
5e étape
Stefano Garzelli
Stefano Garzelli
6e étape
Giovanni Lombardi
Jens Heppner Kelme
7e étape
Rik Verbrugghe
8e étape
Aitor González
Massimo Strazzer
9e étape
Mario Cipollini
Mario Cipollini
10e étape
Robbie McEwen
Massimo Strazzer Ruggero Marzoli
11e étape
Gilberto Simoni
Gilberto Simoni
12e étape
Denis Lunghi
José Castelblanco Alessio
13e étape
Julio Alberto Pérez Cuapio
Francesco Casagrande
14e étape
Tyler Hamilton
15e étape
Mario Cipollini
José Castelblanco
16e étape
Julio Alberto Pérez Cuapio
Cadel Evans Julio Alberto Pérez Cuapio
17e étape
Pavel Tonkov
Paolo Savoldelli
18e étape
Mario Cipollini
Mario Cipollini
19e étape
Aitor González
20e étape
Mario Cipollini

Classements annexes

Classement par points Mario Cipollini184 pts
2e Massimo Strazzer166 pts
3e Aitor González106 pts
Classement de la montagne Julio Alberto Pérez Cuapio69 pts
2e José Joaquim Castelblanco33 pts
3e Pavel Tonkov25 pts
Classement Intergiro Massimo Strazzer55 h 05 min 46 s
2e Serhiy Honcharà 4 min 26 s
3e Aitor Gonzálezà 4 min 41 s
Classement par équipesAlessio267 h 57 min 29 s
2eLampreà 30 min 10 s
3eRabobankà 40 min 12 s

Liste des coureurs

Liste des participants
Saeco-Longoni Sport
___
NumCoureurPos
1 Gilberto Simoni (ITA) NP-12
2 Igor Astarloa (ESP) 53e
3 Oscar Mason (ITA) 56e
4 Biagio Conte (ITA) 101e
5 Alessio Galletti (ITA) 117e
6 Igor Pugaci (MDA) 40e
7 Marius Sabaliauskas (LTU) AB-12
8 Fabio Sacchi (ITA) 58e
9 Alessandro Spezialetti (ITA) 48e
Acqua & Sapone-Cantina Tollo
ACQ
NumCoureurPos
11 Mario Cipollini (ITA) 100e
12 Roberto Conti (ITA) 79e
13 Martin Derganc (SLO) 95e
14 Cristian Gasperoni (ITA) 131e
15 Gabriele Colombo (ITA) 130e
16 Giovanni Lombardi (ITA) 87e
17 Michele Scarponi (ITA) 18e
18 Mario Scirea (ITA) 109e
19 Guido Trenti (ITA) 125e
Alessio
___
NumCoureurPos
21 Alessandro Bertolini (ITA) 83e
22 Pietro Caucchioli (ITA) 3e
23 Daniele De Paoli (ITA) 32e
24 Angelo Furlan (ITA) 128e
25 Ivan Gotti (ITA) 13e
26 Cristian Moreni (ITA) 28e
27 Vladimir Miholjević (CRO) 35e
28 Franco Pellizotti (ITA) 16e
29 Mauro Zanetti (ITA) AB-9
Ceramica Panaria-Fiordo
PAN
NumCoureurPos
31 Graeme Brown (AUS) HD-6
32 Julio Alberto Pérez Cuapio (MEX) 19e
33 Faat Zakirov (RUS) NP-6
34 Sergiy Matveyev (UKR) 54e
35 Vladimir Duma (UKR) 36e
36 Nicola Chesini (ITA) NP-6
37 Filippo Perfetto (ITA) NP-6
38 Yauheni Seniushkin (BLR) 126e
39 Enrico Degano (ITA) 138e
Colombia-Selle Italia
CLM
NumCoureurPos
41 Freddy González (COL) AB-10
42 Carlos Alberto Contreras (COL) NP-3
43 José Castelblanco (COL) 34e
44 Hernán Darío Muñoz (COL) 27e
45 Ruber Marín (COL) 74e
46 Juan Diego Ramírez (COL) AB-16
47 Jhon Freddy García (COL) AB-15
48 Fortunato Baliani (ITA) AB-7
49 Mikhaylo Khalilov (UKR) 84e
Fassa Bortolo
FAS
NumCoureurPos
51 Michele Bartoli (ITA) NP-2
52 Wladimir Belli (ITA) 16e
53 Francesco Casagrande (ITA) DQ-15
54 Serhiy Honchar (UKR) 23e
55 Alessandro Petacchi (ITA) 94e
56 Gorazd Štangelj (SLO) NP-1
57 Matteo Tosatto (ITA) 63e
58 Dimitri Konyshev (RUS) 103e
59 Denis Zanette (ITA) 119e
Gerolsteiner
GST
NumCoureurPos
61 Daniele Contrini (ITA) AB-17
62 Gianni Faresin (ITA) 21e
63 René Haselbacher (AUT) 106e
64 Ellis Rastelli (ITA) 123e
65 Davide Rebellin (ITA) AB-12
66 Saulius Ruškys (LTU) AB-2
67 Torsten Schmidt (GER) AB-7
68 Georg Totschnig (AUT) 7e
69 Peter Wrolich (AUT) 82e
Index-Alexia Alluminio
INA
NumCoureurPos
71 Dario Andriotto (ITA) AB-16
72 Mario Manzoni (ITA) 136e
73 Bo Hamburger (DEN) 77e
74 Paolo Lanfranchi (ITA) 41e
75 Paolo Savoldelli (ITA) 1er
76 Eddy Serri (ITA) 140e
77 Ivan Quaranta (ITA) AB-12
78 Daniele Righi (ITA) 85e
79 Mauro Zinetti (ITA) AB-16
Kelme-Costa Blanca
KEL
NumCoureurPos
81 Ángel Vicioso (ESP) 50e
82 Aitor González (ESP) 6e
83 Isaac Gálvez (ESP) 121e
84 Francisco Leon Mane (ESP) 69e
85 Juan José de los Ángeles (ESP) 33e
86 Jesús Manzano (ESP) AB-6
87 José Cayetano Juliá (ESP) 88e
88 Santiago Pérez (ESP) AB-8
89 Gustavo Otero (ESP) 62e
Lampre-Daikin
LAM
NumCoureurPos
91 Pavel Tonkov (RUS) 5e
92 Simone Bertoletti (ITA) HD-16
93 Massimo Codol (ITA) NP-14
94 Juan Manuel Gárate (ESP) 4e
95 Gabriele Missaglia (ITA) 72e
96 Mariano Piccoli (ITA) 43e
97 Milan Kadlec (CZE) 64e
98 Maximilian Sciandri (GBR) 68e
99 Sergio Barbero (ITA) 66e
Landbouwkrediet-Colnago
LAN
NumCoureurPos
101 Rolf Sørensen (DEN) 124e
102 Yaroslav Popovych (UKR) 12e
103 Lorenzo Bernucci (ITA) 76e
104 Domenico Romano (ITA) NP-5
105 Oscar Cavagnis (ITA) 120e
106 Marc Streel (BEL) NP-15
107 Sergej Advejev (UKR) 54e
108 Volodymyr Bileka (UKR) 16e
109 Yuriy Metlushenko (UKR) HD-16
Lotto-Adecco
___
NumCoureurPos
111 Christophe Detilloux (BEL) 118e
112 Robbie McEwen (AUS) NP-11
113 Thierry Marichal (BEL) 97e
114 Stefan van Dijk (NED) AB-12
115 Kurt Van de Wouwer (BEL) 26e
116 Kurt Van Lancker (BEL) AB-5
117 Ief Verbrugghe (BEL) AB-12
118 Rik Verbrugghe (BEL) 9e
119 Aart Vierhouten (NED) 104e
Mapei-Quick Step
___
NumCoureurPos
121 Paolo Bettini (ITA) NP-8
122 Davide Bramati (ITA) 71e
123 Dario Cioni (ITA) 29e
124 Cadel Evans (AUS) 14e
125 Paolo Fornaciari (ITA) 92e
126 Stefano Garzelli (ITA) NP-10
127 Robert Hunter (RSA) AB-6
128 Daniele Nardello (ITA) 42e
129 Andrea Noè (ITA) 20e
Mercatone Uno
___
NumCoureurPos
131 Marco Pantani (ITA) AB-16
132 Andrey Mizourov (KAZ) 37e
133 Daniel Clavero (ESP) NP-5
134 Riccardo Forconi (ITA) AB-10
135 Luca Mazzanti (ITA) 67e
136 Francesco Secchiari (ITA) NP-5
137 Roberto Sgambelluri (ITA) NP-12
138 Gianmario Ortenzi (ITA) 99e
139 Fabiano Fontanelli (ITA) 135e
Formaggi Trentini
___
NumCoureurPos
141 Domenico Gualdi (ITA) AB-16
142 Ruggero Marzoli (ITA) AB-15
143 Saša Gajičić (SRB) AB-12
144 Antonio Rizzi (ITA) AB-13
145 Moreno Di Biase (ITA) 137e
146 Denis Bondarenko (RUS) 105e
147 Uroš Murn (SLO) 86e
148 Hector Orlando Mesa (COL) 80e
149 Luis Felipe Laverde (COL) 31e
Phonak Hearing Systems
PHO
NumCoureurPos
151 Matthias Buxhofer (AUT) 55e
152 Juan Carlos Domínguez (ESP) 75e
153 Cédric Fragnière (SUI) AB-2
154 Fabrice Gougot (FRA) 127e
155 Bert Grabsch (GER) 61e
156 Alexandre Moos (SUI) 51e
157 Óscar Pereiro (ESP) 11e
158 Massimo Strazzer (ITA) 116e
159 Sven Teutenberg (GER) AB-12
Rabobank
RAB
NumCoureurPos
161 Michael Boogerd (NED) 17e
162 Jan Boven (NED) 57e
163 Marc Lotz (NED) 70e
164 Geert Verheyen (BEL) 47e
165 Steven de Jongh (NED) 98e
166 Addy Engels (NED) 24e
167 Grischa Niermann (GER) 22e
168 Mathew Hayman (AUS) 91e
169 Thorwald Veneberg (NED) 65e
Tacconi Sport
___
NumCoureurPos
171 Dario Frigo (ITA) 10e
172 Ruggero Borghi (ITA) AB-3
173 Massimo Apollonio (ITA) 114e
174 Eddy Mazzoleni (ITA) 15e
175 Zoran Klemenčič (SLO) HD-16
176 Mauro Gerosa (ITA) 102e
177 Sylwester Szmyd (POL) 44e
178 Mauro Radaelli (ITA) 113e
179 Steve Zampieri (SUI) 89e
Team Coast
___
NumCoureurPos
181 Manuel Beltrán (ESP) 52e
182 André Korff (GER) 115e
183 Fernando Escartín (ESP) 8e
184 Fabrizio Guidi (ITA) AB-18
185 Frank Høj (DEN) 107e
186 Francisco José Lara (ESP) 46e
187 Lars Michaelsen (DEN) 112e
188 Raphael Schweda (GER) 78e
189 Malte Urban (GER) 134e
Colpack-Astro
CPK
NumCoureurPos
191 Denis Lunghi (ITA) 30e
192 Matteo Carrara (ITA) 81e
193 Michele Colleoni (ITA) AB-16
194 Matteo Gigli (ITA) 133e
195 Leonardo Giordani (ITA) NP-4
196 Renzo Mazzoleni (ITA) 96e
197 Miguel Ángel Meza (MEX) 129e
198 Hidenori Nodera (JPN) 139e
199 Vladimir Smirnov (LTU) AB-5
CSC-Tiscali
CSC
NumCoureurPos
201 Carlos Sastre (ESP) 38e
202 Francisco Cerezo (ESP) 59e
203 Marcelino García (ESP) 39e
204 Tyler Hamilton (USA) 2e
205 Danny Jonasson (DEN) 132e
206 Jimmi Madsen (DEN) 108e
207 Andrea Peron (ITA) 73e
208 Michael Rasmussen (DEN) 45e
209 Manuel Calvente (ESP) 60e
Telekom
___
NumCoureurPos
211 Ralf Grabsch (GER) 111e
212 Sergueï Yakovlev (KAZ) 90e
213 Torsten Hiekmann (GER) 49e
214 Jens Heppner (GER) NP-18
215 Danilo Hondo (GER) NP-5
216 Kai Hundertmarck (GER) 93e
217 Matthias Kessler (GER) 25e
218 Jan Schaffrath (GER) 122e
219 Stephan Schreck (GER) 110e

Notes et références

Liens externes

  • Portail du cyclisme
  • Portail des années 2000
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.