Tour des Flandres 2008

La 92e édition de la course cycliste Tour des Flandres a eu lieu le 6 avril. La course est la deuxième épreuve de l'UCI ProTour 2008. 214 coureurs se sont élancés pour 264 kilomètres de course de Bruges à Meerbeke (Ninove). Dix-sept difficultés étaient au programme. Le champion de Belgique Stijn Devolder (Quick Step) s'est imposé en solitaire.

Tour des Flandres 2008
Généralités
Course
Compétition
Date
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Vitesse moyenne
41,25 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième

Parcours

Le Tour des Flandres prend son départ sur la Grand Place de Bruges, pour rejoindre Courtrai au sud. Le parcours se dirige ensuite vers l'est, en traversant les Ardennes flamandes où se situent les dix-sept difficultés de l'épreuve[1] :

Nom Kilomètre Revêtement Longueur (m) Pente moyenne (%)
17Mont de l'Enclus9912505,3
16Nokereberg118Pavé3755,9
15Molenberg157Partiellement pavé4637
14Wolvenberg1676457,9
13Vieux Quaremont185Partiellement pavé22004
12Paterberg189Pavé36012,9
11Koppenberg195Pavé60011,6
10Steenbeekdries200Pavé7005,3
9Taaienberg203Pavé5306,6
8Berg Stene (nl)21313005
7Leberg216Pavé9504,2
6Berendries2229407
5Valkenberg2275408,1
4Tenbosse2334556,4
3Eikenmolen2396105,9
2Mur de Grammont249Partiellement pavé14759,3
1Bosberg252Partiellement pavé9805,8

Le parcours de cette édition 2008 voit le retour du Koppenberg. Ce mont, gravi a dix-sept reprises entre 1976 et 2006, n'avait plus été empruntée entre 1988 et 2001 en raison de la dangerosité de sa route pavée. Des travaux de réfection avaient permis son retour en 2002. En 2007, il a de nouveau été ôté du trajet et remplacé par le Kortekeer, après que seuls sept coureurs sont parvenus à son sommet sans mettre pied à terre en 2006. La commune d'Audenarde, considérant la notoriété que lui apporte la présence de cette difficulté sur le Tour des Flandres, a alors entrepris de nouveau travaux de rénovation[2]. Approuvé par plusieurs coureurs, l'organisation de la course l'a réintroduit, à 69 kilomètres de l'arrivée à Meerbeke[3].

Déroulement

Après un départ très rapide, le peloton est ralenti par une forte pluie, et laisse partir une échappée de quatre coureurs, composée de Janek Tombak, Tom Veelers, Sven Renders et Vincent Jérôme, après 111 kilomètres de course. Le peloton, morcelé par la succession des difficultés à partir du Molenberg, ne laisse jamais plus de 2 min 15 s d'avance aux échappés, rejoints par Robert Wagner, et les reprend à l'approche du Vieux Quaremont. À l'offensive dans le Koppenberg, Tom Boonen provoque une échappée d'une dizaine de coureurs comprenant la majorité des principaux favoris. Parmi ceux-ci, Leif Hoste est victime dans le Steenbergdries d'un ennui mécanique qui l'élimine de la lutte pour la victoire.

Au sein de ce groupe, les outsiders tentent leur chance de loin. Thor Hushovd et Sebastian Langeveld d'abord, Óscar Freire ensuite, s'échappent mais sont repris par un groupe de chasse mené à vive allure par Stijn Devolder pour son leader Tom Boonen. À plusieurs reprises, Devolder effectue une si forte sélection qu'il met son leader en difficulté. Dans le Valkenberg, Devolder s'échappe en compagnie d'Alessandro Ballan, de Sebastian Langeveld à nouveau, de George Hincapie et de Karsten Kroon. Les cinq coureurs sont repris à 25 km de l'arrivée par un peloton mené par les équipes Cofidis et Liquigas.

Devolder, intenable, contre-attaque immédiatement. Il est d'abord pris en chasse par Thor Hushovd, Janek Tombak, qui était déjà dans l'échappée matinale, Sylvain Chavanel et Manuel Quinziato, mais ceux-ci sont repris dans le Mur de Grammont. Dans la dernière difficulté, Langeveld, encore à l'attaque, semble en mesure de reprendre Stijn Devolder, mais il est repris à 7 kilomètres de l'arrivée. Alors que la poursuite est désorganisée, Juan Antonio Flecha se lance dans un nouveau contre, bientôt rejoint par Nick Nuyens. Ceux-ci ne parviennent pas à reprendre Devolder, qui s'impose, remportant sa première grande classique. Nuyens devance Flecha pour la deuxième place, et Ballan remporte le sprint du groupe des poursuivants.

Classement de la course

Stijn Devolder, le vainqueur, dans le Vieux Quaremont.
CyclistePays Équipe Temps Points
ProTour
1 Stijn Devolder Belgique Quick Step en 6 h 24 min 02 s 50
2 Nick Nuyens Belgique Cofidis + 15 s 40
3 Juan Antonio Flecha Espagne Rabobank 15 s 35
4 Alessandro Ballan Italie Lampre 21 s 30
5 George Hincapie États-Unis Team High Road 21 s 25
6 Filippo Pozzato Italie Liquigas 21 s 20
7 Kurt Asle Arvesen Norvège Team CSC 21 s 15
8 Greg Van Avermaet Belgique Silence-Lotto 21 s 10
9 Simon Špilak Slovénie Lampre 21 s 5
10 Allan Johansen Danemark Team CSC 21 s 2

Liste des participants

Lampre 
Quick Step 
Silence-Lotto
Rabobank 
AG2R La Mondiale 
Bouygues Telecom 
Cofidis 
Crédit agricole 
La Française des jeux 
Astana 
Caisse d'Épargne 
Euskaltel-Euskadi 
Gerolsteiner 
Liquigas 
Saunier Duval-Scott 
Team CSC 
Team High Road 
Team Milram 
Landbouwkrediet 
Topsport Vlaanderen 
Mitsubishi-Jartazi 
Barloworld 
Cycle Collstrop 
Skil-Shimano 
Slipstream Chipotle 

Notes et références

Lien externe

  • Portail du cyclisme
  • Portail des années 2000
  • Portail de Bruges
  • Portail de la Flandre-Orientale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.