Tournoi de Paris de football

Le Tournoi de Paris est une compétition mettant aux prises quatre clubs sur deux jours au Parc des Princes. À partir de 2012, le Trophée de Paris remplace le Tournoi de Paris. Il s'agit d'une seule rencontre de prestige au Parc des Princes.

Pour les articles homonymes, voir Tournoi de Paris.

Histoire du tournoi

Éric Abidal remettant le trophée du vainqueur à Xavi, lors du tournoi 2012.

De 1957 à 1966, c'est le RC Paris qui fut l'organisateur de ce tournoi. Le Paris FC prit le relais en 1973, puis le Paris Saint-Germain de 1975 à 1993. Le tournoi est abandonné par la nouvelle direction du PSG (Canal+) car il était en déficit financier.

Ce tournoi se tint en fin de saison de 1957 à 1976, puis fut disputé une semaine avant le début de la saison française de 1977 à 1993.

En décembre 2009, Robin Leproux, président du Paris Saint-Germain, affirme vouloir voir renaître le tournoi en juillet 2010[1]. En mai 2010, le tournoi est confirmé pour le mois de juillet. Le Paris Saint-Germain accueille l'AS Rome, le FC Porto ainsi que les Girondins de Bordeaux[2].

En mars 2011, le tournoi est de nouveau supprimé[3].

Le 4 août 2012 a lieu le Trophée de Paris, qui remplace le Tournoi de Paris. Il s'agit d'une seule rencontre de prestige au Parc des Princes. Le Paris Saint-Germain accueille pour l'occasion le FC Barcelone. Le club catalan remporte le trophée aux tirs au but.

Palmarès

Torneio de Paris 1976.
Année Vainqueur Score Finaliste/Deuxième Troisième Quatrième
1957 CR Vasco da Gama4-3 Real Madrid RC Paris Rot-Weiss Essen
1958 RC Paris2-1 Bolton Wanderers CR Flamengo Újpest FC
1959 RC Paris6-0 Fortuna Düsseldorf CR Vasco da Gama Milan AC
1960 Santos FC4-1 RC Paris FK CSKA Sofia Stade de Reims
1961 Santos FC6-3 Benfica RSC Anderlecht RC Paris
1962 Étoile rouge de Belgrade2-0 Rapid Vienne RC Paris Santos FC
1963 Botafogo FR3-2 RC Paris RSC Anderlecht Újpest FC
1964 RSC Anderlecht5-2 Borussia Dortmund Stade de Reims Santos FC
1965 Sparta Prague4-2 Stade rennais RSC Anderlecht RC Paris
1966 RSC Anderlecht3-1 RC Paris-Sedan Sparta Prague CR Vasco da Gama
1967-1972 : non disputé
1973 Feyenoord Rotterdam1-1 (5-4 t.a.b) Bayern Munich Paris FC Olympique de Marseille
1974 : non disputé
1975 Valence CF1-0 Paris SG Fluminense FC Sporting Portugal
1976 Fluminense FC3-1 Sélection européenne Équipe olympique du Brésil Paris SG
1977 RSC Anderlecht4-1 Ferencváros Paris SG CR Vasco da Gama
1978 Équipe des Pays-Bas7-1 FC Bruges Paris SG Équipe d'Iran
1979 Benfica4-0 Étoile rouge de Belgrade Paris SG équipe olympique du Brésil
1980 Paris SG4-4 (5-4 t.a.b) Standard de Liège Benfica Ajax Amsterdam
1981 Paris SG3-1 Eintracht Francfort CR Vasco da Gama AS Saint-Étienne
1982 Atlético Mineiro1-0 Dinamo Zagreb Paris SG FC Cologne
1983 Équipe de Roumanie1-0 Paris SG Botafogo FR Maccabi Netanya
1984 Paris SG2-1 Hajduk Split Servette FC Botafogo FR
1985 SV Waregem4-3 Paris SG FC Cologne AS Saint-Étienne
1986 Paris SG5-1 Sporting Portugal AS Saint-Étienne Steaua Bucarest
1987 Fluminense FC1-0 Girondins de Bordeaux Dinamo Zagreb Paris SG
1988 Montpellier HSC1-1 (3-1 t.a.b) Paris SG Partizan Belgrade Servette FC
1989 Paris SG1-0 Montpellier HSC CR Vasco da Gama FC Porto
1990 : non disputé
1991 Olympique de Marseille1-0 CR Flamengo Paris SG Sporting Portugal
1992 Paris SG1-0 AS Monaco Borussia Dortmund Liverpool FC
1993 Paris SG1-0 AJ Auxerre Eintracht Francfort Fluminense FC
1994-2009 : non disputé
2010 Girondins de Bordeaux 1er au classement Paris SG AS Roma FC Porto
2011 : non disputé
2012 FC Barcelone2-2 (4-1 t.a.b) Paris SGNéantNéant

Notes et références

  1. « Le Tournoi de Paris va renaître », francefootball.fr, 24 décembre 2009.
  2. « Le Tournoi 2010 est confirmé », francefootball.fr, 2 mai 2010.
  3. « Le PSG supprime son tournoi et sa tournée de fin de saison », foot01.com, 7 mars 2011.

Lien externe

  • Portail du football
  • Portail de Paris
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.