Trafic (film)

Trafic est un film français réalisé par Jacques Tati, tourné entre 1969 et 1971, sorti en 1971.

Ne pas confondre avec le film de Steven Soderbergh nommé Traffic
Pour les articles homonymes, voir Trafic.
Pour l’article ayant un titre homophone, voir Traffic.
Trafic
Réalisation Jacques Tati
Scénario Jacques Tati
Jacques Lagrange
Bert Haanstra
Acteurs principaux
Jacques Tati
Maria Kimberly
Marcel Fraval
Honoré Bostel
Pays d’origine France
Genre Comédie
Durée 92 minutes
Sortie 1971

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synopsis

Le salon automobile d'Amsterdam, en février 1969, où est présentée (centre du cliché) une Austin/Morris coupée en deux dans le sens de la largeur, pour en montrer l'intérieur. L'année suivante des scènes de Trafic sont tournées en ce lieu : d'autres véhicules scindés en deux (dont un du même constructeur)[1] y apparaissent, cette fois coupés dans le sens de la longueur, objets de séquences-gag.

Monsieur Hulot est dessinateur chez Altra, petite société parisienne de fabrication automobile. Il est chargé d'assurer le convoyage d'une Renault 4L aménagée en voiture de camping révolutionnaire de son invention, dotée de nombreux gadgets[2], pour une présentation au salon automobile d'Amsterdam. Maria, chargée des relations publiques d'Altra, très inquiète d'un retard initial, déchaîne, par ses initiatives, une série de contretemps et de catastrophes.

Commentaire

Tati ayant été ruiné par l'échec de Playtime, ce film est rendu possible grâce au soutien financier d'Alec Wildenstein, qui fait, en contrepartie, attribuer le premier rôle féminin à Maria Kimberly (en), sa compagne d'alors. C'est aussi l'unique film de Jacques Tati où le scénario initial dessine une intrigue avec un objectif précis à atteindre, du moins, en apparence.

Les extérieurs de l'atelier d'Altra ont été tournés au 68 boulevard Bourdon à Neuilly-sur-Seine.

Jacques Tati partage une anecdote au sujet de Trafic : « Avant de faire le film, j'étais resté un dimanche matin pendant deux heures sur un petit pont de l'autoroute de l'ouest. J'ai vu partir tous ces Parisiens qui allaient à la campagne. Et pendant ces deux heures, je n'ai pas vu un seul conducteur sourire. Pour un dimanche matin, dans le fond, c'est tout de même assez grave ! »[3]

Fiche technique

Distribution

  • Jacques Tati : monsieur Hulot
  • Maria Kimberly (en) : Maria, l'attachée de presse
  • Marcel Fraval : Marcel, le camionneur
  • Honoré Bostel : Le directeur d'Altra
  • François Maisongrosse : Le vendeur d'Altra
  • Tony Kneppers : Le garagiste Hollandais
  • Franco Ressel

Note

  1. (en) http://www.austinmuseum.dk/HalfcrabGB.html
  2. Par exemple : la calandre se rabat à l'horizontale pour devenir gril de barbecue.
  3. Trafic de Jacques Tati , France , 1971, Institut Lumière

Voir aussi

Liens externes

  • Portail du cinéma
  • Portail de l’humour
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.