Train touristique de l'Albret

Le Train touristique de l'Albret circule sur 13 km de voie normale, entre Nérac et Mézin. Cette ligne de chemin de fer est situé au cœur de la Gascogne, à la frontière des départements du Lot-et-Garonne, du Gers et des Landes[1].

Train touristique de l'Albret
Société

Train touristique de l'Albret en gare de Mézin

Pays France
Création 2004
Écartement de voie Voie normale 1435 mm
Ligne exploitée Nérac-Mézin
Site internet http://chemin-de-fer-touristique-du-pays-de-l-albret.blog4ever.com/

Historique

Ligne Nérac-Mézin

En 1890 a lieu l'inauguration de la section Nérac-Mézin du chemin de fer de Nérac - Mont-de-Marsan (compagnie du Midi), en 1938 la ligne, exploitée par la SNCF est fermée au trafic voyageurs, l'exploitation marchandises, se poursuit avec quelques trains de transport de céréales jusqu'en 2007. Cette même année, la SNCF arrête son exploitation et Réseau Ferré de France, propriétaire de l'emprise, décide de ne faire l'entretien de la ligne qu'avec une contrepartie financière[2].

Entreprise « Train touristique de l'Albret »

Le Train touristique de l'Albret appartient à la petite entreprise privée créée par Francis Combes[3]. Inauguré le 24 avril 2004[3], le train circule sur la ligne Nérac-Mézin gérée par la SNCF. En 2007, l'arrêt de l'exploitation par la SNCF et le manque d'entretien de la ligne remettent en question l'existence du train touristique. Un montage financier incluant divers partenaires : le Conseil Général du Lot-et-Garonne, la ville de Mézin, la commune de Nérac, la Communauté de communes des Coteaux de l'Albret, la Communauté de communes du Mézinais, la Communauté de communes du Val d'Albret et l'exploitant, permet la réalisation des travaux indispensables[4], à son exploitation, par Réseau Ferré de France[5].

Le train cesse d'exister en mai 2013 et est vendu. Cependant, il est par la suite racheté et reprend ses trajets à partir de 2015.

Matériel roulant

  • Locomotive à vapeur type USATC S100, construite en 1943 par H.K. Porter, Inc. (en) à Pittsburgh, rachetée en 1996 au Kosovo[6], cette machine est identique aux 030 TU de la SNCF.
  • Locotracteur Y 6548 ;
  • Draisine DU 65 no 6-037 ;
  • 4 voitures fermées à essieux et plates-formes extrêmes ouvertes ;
  • 2 baladeuses ouvertes construites sur la base d'anciens wagons couverts.

Notes et références

  1. Sur la France vue du rail, Train touristique de l'Albret
  2. Dépêche du Midi, article du 19/02/2008, lien article en bibliographie
  3. Dépêche du Midi, article du 11/04/2005, lien article en bibliographie
  4. Notamment le remplacement de traverses
  5. Christian Bataille, Publié dans : Activités au Conseil général Ma lettre d'information cantonale 2007.
  6. « Locomotive à vapeur : des États-Unis à la Yougoslavie... jusqu’à Nérac », sur 47infos.fr (consulté le 16 avril 2018)

Bibliographie

  • Bulletin des Amis du Vieux Nérac numéro spécial, Train en Albret : histoire de la ligne de chemin de fer de Nérac.
  • La Dépêche du Midi
    • Article du 11/04/2005, La ligne réellement sur les rails, NERAC (47) - Tourisme. Après une saison d'exercice, le petit train de l'Albret, qui relie Nérac à Mézin, vient d'être officiellement inauguré. (article sur La Dépêche)
    • Article du 27/06/2006, Audrey Montilly, Tourisme ludique en petit train Tourisme. Voyage culturel et ludique avec le petit train de l'Albret. (article sur La Dépêche)
    • Article du 19/02/2008, Nérac. Le train touristique sifflera une nouvelle fois (article sur La Dépêche)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du chemin de fer
  • Portail du tourisme
  • Portail de la Nouvelle-Aquitaine
  • Portail de Lot-et-Garonne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.