Traité de Stettin (1653)

Le traité de Stettin (allemand Grenzrezeß von Stettin) du [1] a réglé un litige entre le Brandebourg-Prusse et la Suède, qui revendiquaient tous deux la succession du duché de Poméranie après l'extinction de la Maison de Poméranie durant la guerre de Trente Ans. Les revendications du Brandebourg étaient fondées sur le traité de Grimnitz (1529), tandis que les revendications suédoises tiraient leur légitimité du traité de Stettin (1630). Les parties se mirent d'accord sur une partition issue de la paix de Westphalie (1648). La Poméranie occidentale devint la Poméranie suédoise et la Poméranie ultérieure (Farther Pomerania) devint la Poméranie brandebourgeoise (Province orientale).

Pour les articles homonymes, voir Traité de Stettin.

Notes et références

  1. Heitz (1995), p. 232

Bibliographie

  • Derek Croxton et Anuschka Tischer, The Peace of Westphalia: a historical dictionary, Greenwood Press, (ISBN 0-313-31004-1)
  • (de) Gerhard Heitz et Henning Rischer, Geschichte in Daten. Mecklenburg-Vorpommern, Münster-Berlin, Koehler&Amelang, (ISBN 3-7338-0195-4)
  • Margaret Shennan, The Rise of Brandenburg-Prussia, (ISBN 0-415-12938-9)

Liens externes

  • Portail de la Suède
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail du XVIIe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.