Trygve Brodahl

Trygve Brodah, né le à Hønefoss et mort à Hønefoss, est un fondeur norvégien.

Trygve Brodahl

Trygve Brodahl en 1929. Photo de Marius Berge.
Contexte général
Sport Ski de fond
Période active années 1930
Biographie
Nationalité sportive Norvégienne
Nationalité Norvège
Naissance
Lieu de naissance Hønefoss
Décès (à 90 ans)
Lieu de décès Hønefoss
Surnom Skautrollet
Club Fossekallen IL
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Championnats du monde 0 2 1

Biographie

Son frère Sverre est aussi skieur nordique[1].

En 1930, il devient champion de Norvège et participe aux Championnats du monde à Oslo, y remportant la médaille d'argent au dix-sept kilomètres. Il est troisième du cinquante kilomètres au Festival de ski d'Holmenkollen en 1934. Un an plus tard, il ajout deux médailles aux Championnats du monde à son palmarès, avec l'argent au relais et le bronze au cinquante kilomètres.

Lors du 50 kilomètres des Jeux olympiques de 1936, il se classe 11e malgré une grosse chute[2]. Au cours de carrière, il a entraîné les espoirs français en ski de fond[2].

En 1939, il gagne un nouveau titre de champion de Norvège et s'impose lors du Festival de ski d'Holmenkollen, ce qui lui vaut la Médaille Holmenkollen. Surnommé Skautrollet, pour son goût de la nature, il crée une entreprise qui fabrique des saunas[1].

Palmarès

Championnats du monde

Festival de ski d'Holmenkollen

  • 1 victoire sur le 18 km en 1939.

Championnats de Norvège

  • Il termine troisième dans le combiné nordique en 1929. Il remporte le titre du trente kilomètres en ski de fond en 1930.

Bibliographie

  • Monique Berlioux, Des jeux et des crimes : 1936 Le piège blanc olympique, Paris, Atlantica, (ISBN 2-758800-02-0)

Notes et références

  1. (en) Profil olympique de Trygve Brodahl sur sports-reference.com
  2. Monique Berlioux 2007, p. 565.

Liens externes

Profil Skisport365

  • Portail du ski de fond
  • Portail de la Norvège
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.