TypeScript

TypeScript est un langage de programmation libre et open source développé par Microsoft qui a pour but d'améliorer et de sécuriser la production de code JavaScript. C'est un sur-ensemble de JavaScript (c'est-à-dire que tout code JavaScript correct peut être utilisé avec TypeScript). Le code TypeScript est transcompilé en JavaScript, et peut ainsi être interprété par n'importe quel navigateur web ou moteur JavaScript. TypeScript a été cocréé par Anders Hejlsberg, principal inventeur de C# [2],[3],[4], [5],[6].

TypeScript

Date de première version 9 février 2012
Paradigme Multi-paradigme
Auteur Anders Hejlsberg...
Développeur Microsoft
Dernière version 3.8.3 ()[1]
Typage dynamique, faible, fort optionnel, statique optionnel
Influencé par JavaScript, C#, F#
Écrit en JavaScript et TypeScript
Licence Open Web Foundation, compilateur : Apache 2.0
Site web http://www.typescriptlang.org/
Extension de fichier .ts

TypeScript permet un typage statique optionnel des variables et des fonctions, la création de classes et d'interfaces, l'import de modules, tout en conservant l'approche non-contraignante de JavaScript. Il supporte la spécification ECMAScript 6.

Historique

TypeScript a été rendu public en (à la version 0.8), après deux ans de développement interne chez Microsoft[7],[8]. Peu de temps après l'annonce, Miguel de Icaza a salué le langage lui-même, mais a critiqué le manque d'environnement de développement mature en dehors de Microsoft Visual Studio, qui n’était pas disponible sur Linux et OS X[9],[10].

L'environnement de développement Visual Studio Code, porté par le framework Electron (à l'initiative de Google Chromium), disponible sous Windows, MacOSX et Linux, permet désormais de combler ce vide.

Fonctionnalités

Le langage ajoute les fonctionnalités suivantes à ECMAScript 6 :

Depuis la version 1.6, la syntaxe JSX est supportée.

Typage statique

Le langage permet de préciser le contenu d'une variable ou la valeur de retour d'une fonction (ou d'une méthode) :

// Création d'une variable contenant une valeur booléenne.
var maValeurBooleenne: boolean = false;

// Création d'une variable contenant une chaîne de caractère.
var maChaineDeCaractere: string = "Hello World";

// Création d'une variable contenant un nombre.
var monNombre: number = 1;

// Création d'une fonction retournant une chaîne de caractère.
function maFonction(): string {
    return "Ma valeur de retour";
}

Type générique

Il est également possible de créer des types génériques. Pour une méthode :

function maFonction<T>(parametre: T) {
    // Contenu de la fonction.
}

Pour une classe :

class MaClasse<T> {
    maVariable : T;
    // Contenu de la classe.
}

// Création d'une instance de la classe "MaClasse" en définissant un type.
var monInstance = new MaClasse<string>();
monInstance.maVariable = "Hello World";

Interfaces

Exemple

Les interfaces sont un concept essentiel et permettent d'avoir cette notion de typage. En créant une interface, il devient alors possible de l'utiliser pour préciser le contenu d'une variable ou d'une classe :

interface MonInterface {
    // Création d'une signature de variable.
    maVariable: string;
    // Création d'une signature de méthode.
    maMethode(parametre: string): void;
}

class MaClasse implements MonInterface {
    maVariable: string;
    maMethode(parametre: string): void {
        // Contenu de la méthode.
    }
}

// Précision du type de la variable en utilisant l'interface.
var instance: MonInterface = new MaClasse();

DefinitelyTyped

Une large bibliothèque d'interface, destinée à des classes (ou fonctions) qui ont été développés en JavaScript, est disponible sur un dépôt GitHub par borisyankov.

Classes

Le langage apporte le support des classes. L'héritage y est également pris en charge :

class MaClasseDeBase {
    private _firstname;
    private _lastname;

    public constructor(firstname: string, lastname: string) {
        this._firstname = firstname;
        this._lastname = lastname;
    }

    public direBonjour(): string {
        return "Bonjour " + this._firstname + ", " + this._lastname;
    }
}

// La classe hérite de "MaClasseDeBase".
class MaClasse extends MaClasseDeBase {
    public constructor(firstname: string, lastname: string) {
        // Accède au constructeur de "MaClasseDeBase".
        super(firstname, lastname);
    }
}

// Création d'une instance de "MaClasse" et 
// appel de la méthode: "direBonjour" de la classe parente : "MaClasseDeBase".
var monInstance: MaClasse = new MaClasse("Jean", "Dupond");
monInstance.direBonjour();

Comme il est montré dans l'exemple ci-dessus, le langage autorise les trois types de visibilités, à c'est-à-dire : public, private et protected. Ce dernier est arrivé avec la version 1.3[11].

Modules

La création de module (que l'on peut qualifier d'espace de nommage) est permise en utilisant le mot-clé module :

module mon.espace.de.nom {
    // Contenu du module: classe, fonction, etc.
}

TypeScript distingue les modules internes des modules externes. Les modules internes sont basées sur la syntaxe de ECMAScript 6, tandis que les modules externes exploitent une bibliothèque externe : AMD ou CommonJS[12].

Énumérations

L'utilisation d'énumération dans du code TypeScript est offerte à travers le mot-clé enum.

Sans la définition de valeur à une constante :

enum Couleur {Bleu, Rouge, Vert};

Il est à noter que, par défaut, la première constante de l'énumération aura pour valeur, 0.

Avec la définition de valeur :

enum Couleur {Bleu = 0, Rouge = 1, Vert = 2};

Il est tout à fait possible de donner la valeur "1" (ou tout autre nombre) à la première constante.

Paramètres optionnels

Un paramètre peut être défini comme optionnel en TypeScript, en ajoutant le caractère ? après le nom de la variable :

function maFonction(monParametre?: string) {
    // On teste si le paramètre "monParametre" a une valeur.
    if (monParametre) {
        return monParametre;
    } else {
        // Dans le cas contraire, une valeur par défaut est retournée.
        return "Hello World";
    }
}

// La valeur retournée sera : "Hello World" sans avoir un message d'avertissement lors de la compilation.
var resultat: string = maFonction();
// La valeur retournée sera : "Ma valeur".
var resultat: string = maFonction("Ma valeur");

Unions

Les unions sont arrivées avec la version 1.4 du langage[13]. Cette fonctionnalité autorise l'ajout de multiples types pour le paramètre d'une fonction (ou d'une méthode) :

// La fonction autorise que le paramètre soit une chaîne de caractère ou un tableau de chaîne de caractère.
function maFonction(monParametre: string|string[]): void {
    if (typeof monParametre === "string") {
        // Traitement de ma chaîne de caractère.
    } else {
        // Traitement de mon tableau.
    }
}

Alias

En plus des unions, la version 1.4 apporte la possibilité de créer des alias :

// Création d'un alias basé sur le type "number".
type MonAlias = number;
// Utilisation de l'alias ci-dessus.
var monNombre: MonAlias = 1;

Outils de développement

Compilateur

Pour effectuer la transformation de code TypeScript en code JavaScript, un compilateur est nécessaire. Pour cela, il faut utiliser le compilateur, nommé tsc. Il peut être installé depuis le gestionnaire de package npm. La version actuelle supporte, par défaut, la spécification ECMAScript 3. Il supporte également des fonctionnalités exclusives de la spécification ECMAScript 5 et 6 (en spécifiant dans les options du compilateur)[14].

Environnements de développement

Le compilateur peut être associé à divers environnements tel que :

Voir aussi

Liens externes

Références

  • Portail de Microsoft
  • Portail de la programmation informatique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.