Umenomiya-taisha

L'Umenomiya-taisha (梅宮大社) est un sanctuaire shinto situé dans l'arrondissement d'Ukyō-ku à Kyoto au Japon.

Umenomiya-taisha
Nom en kanas
うめのみやたいしゃ
Localisation
Localité
Coordonnées
35° 00′ 15″ N, 135° 41′ 42″ E
Culte
Type

Histoire

Le sanctuaire bénéficie du patronage impérial au début de l'époque de Heian[1]. En 965, l'empereur Murakami ordonne que des messagers soient envoyés aux kamis gardiens du Japon pour les informer des événements importants. Ces heihaku sont d'abord présentés à seize sanctuaires[2] et en 991, l'empereur Ichijō ajoute trois autres sanctuaires à la liste de Murakami. Trois ans plus tard, en 994, Ichijō affine la portée de cette liste composite en ajoutant l'Umenomiya-jinja (梅宮神社) et le Gion-jina, à présent connu sous le nom Yasaka-jinja[3].

De 1871 jusqu'en 1946, le Kibune-jinja est officiellement désigné parmi les kanpei-chūsha (官幣中社), ce qui signifie qu'il se tient au deuxième rang des sanctuaires financés par l'État[4]

Source de la traduction

Notes et références

  1. John Breen et al., Shinto in History: Ways of the Kami, 2000, p. 74-75.
  2. Richard Ponsonby-Fane, Studies in Shinto and Shrines, 1962, p. 116-117.
  3. Ponsonby-Fane, Shrines, p. 118.
  4. Ponsonby-Fane, The Imperial House of Japan, 1959, p. 126.

Annexes

Bibliographie

Articles connexes

Lien externe

  • Portail de Kyoto et de sa préfecture
  • Portail du Shinto
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.