Université d'Erfurt

L’université d’Erfurt (en allemand : Universität Erfurt), fondée en 1392, est l’une des plus anciennes universités d’Allemagne et la troisième du pays par sa taille.

Université d'Erfurt
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
Universtität Erfurt
Régime linguistique
Président
Walter Bauer-Wabnegg (de)
Localisation
Localisation
Pays
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Géolocalisation sur la carte : Thuringe
Chiffres-clés
Étudiants
5 710 (2014-2015)
Effectif
670 ()
Divers
Membre de
Association pour le soutien d’un réseau de recherche en Allemagne (en), Hochschulrektorenkonferenz. Allemagne (en), German University Sports Federation (d)
Site web

Cette université (Alma mater Erfordensis) a été créée par décret du pape Urbain VI en date[1] du 4 mai 1389 et ouvrit officiellement au cours de la deuxième semaine après la Pâques[2] de 1392. Le décret, déjà rédigé en 1379 par le pape Clément VII à la demande des bourgeois d'Erfurt n'a jamais été confirmé par acte de fondation par suite du Grand Schisme d'Occident[2], mais les chercheurs estiment qu'il s’agit bien là de l’année à retenir, ce qui fait d’Erfurt la plus ancienne université d’Allemagne avant Heidelberg (1385) et Cologne (1388). Avec un cursus généraliste remontant au XIIIe siècle, elle peut en tout cas s’enorgueillir de la plus longue tradition académique du pays[3].

En 1816, quand la cité d'Erfurt fut rattachée de la Prusse, l'université fut fermée. Les autorités de la RDA rétablirent un établissement d'enseignement supérieur avec l'Institut Pédagogique d'Erfurt. Cet établissement avait été fondé en 1969 par le regroupement des instituts pédagogiques ouverts en 1953 à Erfurt et à Mühlhausen, et formait depuis 1990 les maîtres d'école. En 1993, après la réunification de l'Allemagne, le parlement de Thuringe vota le rétablissement de l'université d'Erfurt. Le 1er janvier 1994, la réouverture est officielle. Peter Glotz, membre influent du SPD, supervisa l'ouverture de l'université et en devint le premier recteur. En 2001, la grande école pédagogique d'Erfurt a été intégrée à l'université.

Le 1er janvier 2003, à la suite des facultés d'Économie, de Sciences Sociales, de Pédagogie et de Droit, une autre faculté est venue compléter le panel des enseignements avec l'installation de la faculté de théologie catholique romaine, anciennement Centre de philosophie et de théologie d'Erfurt (Philosophisch-Theologisches Studium Erfurt).

Étudiants illustres

Notes et références

  1. D'après Erich Kleineidam et Ulman Weiß (dir.), Erfurt 742-1990. Stadtgeschichte, Universitätsgeschichte, Weimar, Böhlau Verlag, (ISBN 3-7400-0806-7), « Die Gründungsurkunde Papst Urbans VI. für die Universität Erfurt vom 4. Mai 1389. », p. 135-15
  2. D'après Sönke Lorenz, Erfurt 742-1990. Stadtgeschichte, Universitätsgeschichte, Weimar, Böhlau Verlag, (ISBN 3-7400-0806-7), « Das Erfurter "Studium generale artium" », p. 123, 133.
  3. D'après (de) Robert Gramsch, Erfurt - Die älteste Hochschule Deutschlands. Vom Generalstudium zur Universität, vol. 9, Erfurt, Schriften des Vereins für die Geschichte und Altertumskunde von Erfurt., .
  4. « Le livre de la nature », sur World Digital Library, .
Bâtiment médiéval du Collegium Maius de l'université d'Erfurt (de) en 2007.
Le même en 2011.

Voir aussi

(de) Site officiel

  • Portail des universités
  • Portail de la Thuringe
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.