Urasenke

L'Urasenke (裏千家) est une des écoles de la cérémonie du thé japonaise. Avec l'Omotesenke et la Mushakōjisenke, l'Urasenke est une des trois lignées de la famille Sen descendante de Sen no Rikyū, toutes trois collectivement appelées san-Senke ou « Trois maisons/familles Sen » (三千家). Le chef ou iemoto de cette lignée porte le nom héréditaire de Sōshitsu[1].

Porte Kabutomon de la maison historique Urasenke Konnichian à Kyoto.

Ce n'est qu'après l'ère du petit-fils de Sen no Rikyū, Sen Sōtan, que les trois lignées des san-Senke se séparent. Les trois fils de Sōtan héritent chacun du nom de famille Sen, et de la profession d'enseignement de la voie du thé que le fondateur de leur famille, Rikyū, a développé[2].

La chambre de thé originale de l'Urasenke est construite par Sen Sōtan quand il envisage sa retraite et transmet à son troisième fils la charge de la maison Sen. Il construit sa chambre de thé pour sa retraite, appelée « La hutte de ce jour » (今日庵, Konnichian)[3], à côté de celle de la maison Sen.

Générations[3]

Génération Nom personnel Nom bouddhiste
1er Rikyū Sōeki (1522–91) 利休 宗易 Hōsensai 抛筌斎
2e Shōan Sōjun (1546-1614) 少庵 宗淳
3e Genpaku Sōtan (1578-1658) 元伯 宗旦 Totsutotsusai 咄々斎
4e Sensō Sōshitsu (1622–97) 仙叟 宗室 Rōgetsuan 臘月庵
5e Jōsō Sōshitsu (1673-1704) 常叟 宗室 Fukyūsai 不休斎
6e Taisō Sōshitsu (1694-1726) 泰叟 宗室 Rikkansai 六閑斎
7e Chikusō Sōshitsu (1709–33) 竺叟 宗室 Saisaisai 最々斎
8e Ittō Sōshitsu (1719–71) 一燈 宗室 Yūgensai 又玄斎
9e Sekiō Sōshitsu (1746-1801) 石翁 宗室 Fukensai 不見斎
10e Hakusō Sōshitsu (1770-1826) 柏叟 宗室 Nintokusai 認得斎
11e Seichū Sōshitsu (1810–77) 精中 宗室 Gengensai 玄々斎
12e Jikishō Sōshitsu (1852-1917) 直叟 宗室 Yūmyōsai 又玅斎
13e Tetchū Sōshitsu (1872-1924) 鉄中 宗室 Ennōsai 圓能斎
14e Sekisō Sōshitsu (1893-1964) 碩叟 宗室 Mugensai 無限斎
15e Hansō Sōshitsu (Sen Genshitsu) (né le ) 汎叟 宗室 Hōunsai 鵬雲斎
16e (actuel iemoto) Genmoku Sōshitsu (b. June 7, 1956) 玄黙 宗室 Zabōsai 坐忘斎

Voir aussi

Notes et références

  1. Urasenke Chado Textbook, p. 200. Supv. ed., Genshitsu Sen and Soshitsu Sen. Tankosha Publishing Co., 2011. (ISBN 978-4-473-03696-4),
  2. Urasenke Chado Textbook, p. 119
  3. Urasenke Chado Textbook, p. 118-119

Lien externe

  • Portail du Japon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.