Vic Stasiuk

Victor John Stasiuk[1] (né le à Lethbridge, dans la province de l'Alberta, au Canada) est un joueur professionnel canadien de hockey sur glace qui évoluait au poste d'ailier gauche. Il est ensuite devenu entraîneur. [2].

Vic Stasiuk
Nationalité Canada
Naissance
Entraîneur chef retraité
A entraîné USHL
Pla-Mors de Kansas City
Mohawks de Kansas City
LAH
Hornets de Pittsburgh
As de Québec
CPHL
Wings de Memphis
EHL
Devils de Jersey
LNH
Flyers de Philadelphie
Golden Seals de la Californie
Canucks de Vancouver
WHL
Spurs de Denver
LHJA
Golden Suns de Taber
LHOu
Tigers de Medicine Hat
Activité 1963-1979
Joueur retraité
Position Ailier gauche
Tirait de la gauche
A joué pour LNH
Black Hawks de Chicago
Red Wings de Détroit
Bruins de Boston
LAH
Capitals d'Indianapolis
Hornets de Pittsburgh
WHL
Flyers d'Edmonton
CPHL
Wings de Memphis
Carrière pro. 1948-1966

Biographie

Stasiuk joue en junior dans sa ville natale de Lethbridge, en Alberta, avant de signer avec les Black Hawks de Chicago. Entre 1948 et 1950, il joue l'essentiel de ses matchs avec Kansas City, club-école des Black Hawks. Lors de la saison 1950-1951 avant d'être échangé aux Red Wings de Détroit en compagnie de Bert Olmstead contre Steve Black et Lee Fogolin le 2 décembre 1950. Il termine la saison avec Détroit mais lors des 4 saisons suivantes, il partage son temps entre les Red Wings et leur club-école, tout d'abord les Capitals d'Indianapolis, puis les Flyers de Philadelphie, mais remporte la Coupe Stanley à trois reprises avec Détroit, en 1952, 1954 et 1955.

Le 3 juin 1955, il fait partie d'un échange comprenant 9 joueurs : Stasiuk, Terry Sawchuk, Marcel Bonin et Lorne Davis rejoignent les Bruins de Boston alors qu'Ed Sandford, Real Chevrefils, Norm Corcoran, Gilles Boisvert et Warren Godfrey arrivent à Détroit[3]. À Boston, Stasiuk est associé à Johnny Bucyk et Bronco Horvath sur une ligne qui est alors surnommée la Uke line, en référence à l'origine Ukrainienne des 3 joueurs. Au cours de la saison 1957-1958, cette ligne marque 174 points[4] ; les 3 coéquipiers inscrivent tous plus de 20 buts, une première pour une ligne dans la LNH[3].

Après une saison 1959-1960 où il établit un record personnel de 68 points, il est échangé aux Red Wings de Détroit en compagnie de Leo Labine contre Gary Aldcorn, Murray Oliver et Tom McCarthy le 23 janvier 1961[3]. Il joue ses derniers matchs dans la LNH à Détroit, puis rejoint la Ligue américaine de hockey avec les Hornets de Pittsburgh et termine sa carrière avec une dernière saison dans la Ligue centrale de hockey professionnel au sein des Wings de Memphis.

Il embrasse ensuite une carrière d'entraîneur, tout d'abord avec les deux derniers clubs de sa carrière de joueur puis il effectue une saison dans l'Eastern Hockey League où il mène les Devils de Jersey en finale des séries éliminatoires en 1967. Avec les As de Québec, il retrouve ensuite la LAH où il parvient à qualifier son équipe en finale de la Coupe Calder deux saisons consécutives, en 1968, gagnant le premier Trophée Louis A.R. Pieri de l'histoire de la LAH remis au meilleur entraîneur de la saison, et 1969 sans toutefois réussir à la remporter. Le poste d'entraîneur-chef des Flyers de Philadelphie dans la LNH lui est alors offert en 1969 afin de remplacer Keith Allen qui devient directeur général de l'équipe. Sa première saison à la tête des Flyers se solde par une absence des séries éliminatoires, Philadelphie échouant à 1 seul point de la qualification. La saison suivante, il parvient à qualifier son équipe pour les séries mais elle ne remporte aucun match en étant éliminée en 4 manches par les Black Hawks de Chicago. Il est alors renvoyé par l'équipe qui lui offre cependant un poste de dépisteur au sein de l'organisation[5]. Il n'accepte pas le poste puis entraîne successivement les Golden Seals de la Californie, desquels il est renvoyé suite à un conflit avec le directeur-général[6], puis les Canucks de Vancouver, mais ne se qualifie jamais pour les séries. Il rejoint ensuite les Spurs de Denver dans la Western Hockey League avant de se tourner vers des équipes de ligues junior jusqu'en 1979 où il prend sa retraite.

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Joueur

Statistiques par saison[7],[3]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1946-1947Native Sons de LethbridgeLHJA90661111120
1948-1949Pla-Mors de Kansas CityUSHL667132056-----
1949-1950Mohawks de Kansas CityUSHL3910132327-----
1949-1950Black Hawks de ChicagoLNH171122-----
1950-1951Black Hawks de ChicagoLNH205386-----
1950-1951Red Wings de DétroitLNH503101312-----
1951-1952Capitals d'IndianapolisLAH87186-----
1951-1952Red Wings de DétroitLNH5859141970220
1952-1953Flyers d'EdmontonWHL4837438071-----
1952-1953Red Wings de DétroitLNH30000-----
1953-1954Flyers d'EdmontonWHL2161218371326823
1953-1954Red Wings de DétroitLNH425274-----
1954-1955Flyers d'EdmontonWHL11761332-----
1954-1955Red Wings de DétroitLNH598111967115386
1955-1956Bruins de BostonLNH59191837118-----
1956-1957Bruins de BostonLNH6424164069102132
1957-1958Bruins de BostonLNH70213556551205513
1958-1959Bruins de BostonLNH7027336063742611
1959-1960Bruins de BostonLNH69293968121-----
1960-1961Bruins de BostonLNH465253035-----
1960-1961Red Wings de DétroitLNH2310132316112574
1961-1962Red Wings de DétroitLNH5915284345-----
1962-1963Hornets de PittsburghLAH229202924-----
1962-1963Red Wings de DétroitLNH366111737113034
1963-1964Hornets de PittsburghLAH421010203250004
1964-1965Hornets de PittsburghLAH631421355830000
1965-1966Wings de MemphisCPHL25931214-----

Entraîneur

Statistiques par saison[7]
Saison Équipe Ligue PJ  V   D  N % V Séries éliminatoires
1963-1964Hornets de PittsburghLAH724029357,6Éliminés au 1er tour
1964-1965Hornets de PittsburghLAH722936745,1Éliminés au 1er tour
1965-1966Wings de MemphisCPHL7025331244,3Non qualifiés
1966-1967Devils de JerseyEHL723930356,3Finalistes
1967-1968As de QuébecLAH7233281153,5Finalistes
1968-1969As de QuébecLAH7426341444,6Finalistes
1969-1970Flyers de PhiladelphieLNH7617352438,2Non qualifiés
1970-1971Flyers de PhiladelphieLNH7828331746,8Éliminés au 1er tour
1971-1972Golden Seals de la CalifornieLNHNon qualifiés
1972-1973Canucks de VancouverLNH782247934Non qualifiés
1973-1974Spurs de DenverWHL361422038,9Non qualifiés
1975-1976Golden Suns de TaberLHJA602931048,3Finalistes
1976-1977Golden Suns de TaberLHJA603623160,8
1977-1978Tigers de Medicine HatWCHL722241936,8Éliminés au 2e tour
1978-1979Tigers de Medicine HatLHOu721550725,7

Références

  1. « Medicine Hat News Newspaper Archives: Friday, May 28, 1971 - Page 5 », sur newspaperarchive.com (consulté le 4 mars 2019)
  2. (en) « Vic Stasiuk », sur Eliteprospects.com
  3. (en) « Vic John Stasiuk », sur www.hhof.com (consulté le 19 novembre 2018).
  4. (en) « Bronco Joseph Horvath », sur www.hhof.com (consulté le 19 novembre 2018).
  5. (en) « Philadelphia fires Stasiuk », The Leader Post, vol. LXII, no 124, , p. 29 (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2018).
  6. (en) Roy Jukich, « Vic Stasiuk, Canucks not talking-yet », The Sun, vol. LXXXVI, no 174, , p. 27 (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2018).
  7. (en) « Vic Stasiuk (b.1929) hockey statistics and profile », sur www.hockeydb.com (consulté le 17 novembre 2018).
  • Portail du hockey sur glace
  • Portail de l’Alberta
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.