Victorine Farrenc

Victorine Farrenc est une pianiste et compositrice française, née Victorine-Louise Farrenc le [1] à Paris et morte dans la même ville le [2]. Elle est la fille unique d'Aristide Farrenc et de Louise Farrenc.

Pour les articles homonymes, voir Farrenc.
Victorine Farrenc
Nom de naissance Victorine-Louise Farrenc
Naissance
Paris  Royaume de France
Décès
Paris Second Empire
Activité principale pianiste et compositrice
Formation Conservatoire de Paris
Maîtres Louise Farrenc
Ascendants Aristide Farrenc, Louise Farrenc

Biographie

Elle commence l'étude de la musique très jeune, sous la direction de sa mère, et montre rapidement des facilités[3]. Elle entre au Conservatoire de Paris en 1843 et obtient l'année suivante un Premier prix de piano[4].

En 1845 elle se produit en soliste à Bruxelles dans le Concerto pour piano no 5 de Beethoven[5], ainsi que dans la salle du Conservatoire à Paris[6], où son interprétation est remarquée : un critique signale une exécution "de manière supérieure"[7].

Dans les pas de sa mère elle commence alors à composer, plusieurs mélodies pour voix et piano et quelques pièces de caractère pour piano[3]. Mais sa carrière est freinée par une maladie nerveuse, qu'elle contracte vers ses 20 ans[8]. Elle meurt des suites de cette maladie, après une douzaine d'années de longues souffrances[9].

Œuvres

  • 6 Mélodies avec accompagnement de piano, recueil publié à compte d'auteur[10]
  • Le bonnet vert, romance manuscrite[11]
  • Je n'en sais rien, ma foi !, chansonnette manuscrite[12], datée du 30 mai 1847
  • Romance pour le piano-forte[13]

Notes et références

  1. « Archives reconstituées d'état civil de Paris, acte de naissance, vue 61/101 » (consulté le 25 mars 2020)
  2. Revue et gazette musicale de Paris, (lire en ligne), p. 14
  3. François-Joseph Fétis, Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique. [vol. 3] / par F.-J. Fétis,..., Paris, 1866-1868 (lire en ligne), p. 188
  4. Constant Pierre, Le Conservatoire national de musique et de déclamation : documents historiques et administratifs / recueillis ou reconstitués par Constant Pierre..., Paris, Imprimerie nationale, (lire en ligne), p. 752
  5. Revue et gazette musicale de Paris, (lire en ligne), p. 78
  6. Revue et gazette musicale de Paris, (lire en ligne), p. 138
  7. Société libre des beaux-arts (Paris), « Journal des artistes : annonce et compte rendu des ouvrages de peinture, sculpture, architecture, gravure, lithographie, poésie, musique et art dramatique », sur Gallica, (consulté le 25 mars 2020)
  8. Gustave Vattier, Augustin Dumont : notes sur sa famille, sa vie et ses ouvrages, Paris, H. Oudin, (lire en ligne), p. 22
  9. Pierre Larousse, Grand dictionnaire universel du XIXe siècle : français, historique, géographique, mythologique, bibliographique.... T. 8 F-G, Paris, 1866-1877, 115 p. (lire en ligne)
  10. Victorine Farrenc, 6 mélodies: avec accompagnement de piano, Auteur, (OCLC 68585355, lire en ligne)
  11. Victorine Farrenc, Le bonnet vert (lire en ligne)
  12. Victorine Farrenc, Je n'en sais rien, ma foi ! (lire en ligne)
  13. « Romance (Farrenc, Victorine) - IMSLP », sur imslp.org (consulté le 25 mars 2020)

Liens externes

  • Portail de la musique classique
  • Portail de la France au XIXe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.