Vieille Garde

La Vieille Garde est l'unité d'élite de la Garde impériale de la Grande Armée durant les guerres napoléoniennes. Souvent appelée « l'élite de l'élite » ou « la crème de la crème », elle fut fondée sous le nom de garde consulaire en 1799 et rebaptisée en 1804. Elle était une unité de choc, normalement utilisée pour démoraliser et dérouter l'ennemi.

Ne doit pas être confondu avec Vecchia guardia.
Grenadier de la Vieille Garde par Édouard Detaille

Composition de la Vieille Garde

Elle était constituée originellement par deux régiments à pied et deux à cheval :

Plusieurs autres formations de cavalerie rejoignirent ensuite les rangs de la Vieille Garde, dont les mamelouks (1801), les gendarmes d'élite (1802), les dragons de l'Impératrice (1806), les chevau-légers polonais (1807) et le 1er escadron du 1er régiment d'éclaireurs (1813).

Condition d'intégration

  • Justifier d'au moins 10 ans de service.
  • Avoir une très bonne conduite.
  • Avoir été cité pour bravoure.
  • Mesurer au moins 1,76 m.
  • Savoir lire et écrire.
  • Être français de cœur, peu importe l'origine ethnique.

Sources

  • Portail du Premier Empire
  • Armée et histoire militaire françaises
  • Portail de la Grande Armée
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.