Vierge de Tarquinia

La Vierge de Tarquinia (en italien : Madonna di Tarquinia) est une peinture religieuse de Filippo Lippi, datant de 1437 conservée à la Galleria Nazionale d'Arte Antica de Palazzo Barberini à Rome.

Pour les articles homonymes, voir Vierge et Tarquinia (homonymie).
La Vierge de Tarquinia
Artiste
Date
1437
Type
Technique
Tempera sur bois
Dimensions (H × L)
114 × 65 cm
Collection
Localisation

Histoire

L'œuvre, datée du « A.D. M. MCCCCXXXVII » sur un cartellino, a été commandée par Giovanni Vitelleschi, commandant militaire pontifical et archevêque de Florence. La peinture était probablement destinée à son palais de sa ville natale de Corneto (maintenant Tarquinia).

Thème

L'œuvre reprend un des thèmes de l'iconographie chrétienne, celui de la Vierge à l'Enfant trônant en majesté, soit une Maesta.

Description

Dans un format à haut cintré, la Vierge assise sur trône raffiné, est placée au centre de la composition, portant robe rouge et cape de velours bleu. Elle tient l'Enfant Jésus portant un lange ; il s'appuie à la fois de la jambe droite sur une des cuisses de sa mère, de l'autre, la jambe gauche tendue, sur un des accoudoirs. Sur l'autre accoudoir, celui montré à gauche, est posé un livre épais relié, à la couverture rouge.

À droite on distingue un lit à la couverture également rouge (couleur répétée de la Passion).

Le fond de la pièce montre une enfilade d'arcades, de voûtes et de piliers, d'ouvertures.

Un paysage, visible en partie par la fenêtre de gauche, montre un escarpement surmonté d'une fortification.

Analyse

L'attention est portée sur les volumes, inspirés par Masaccio, les effets de lumière et le paysage qui est représenté avec minutie.

Filippo Lippi s'est inspiré aussi des maîtres flamands comme on peut le voir dans les détails à travers la fenêtre sur la gauche et la présence d'objets précieux.

Sources

Bibliographie

(it) Pierluigi De Vecchi et Elda Cerchiari, I tempi dell'arte, vol. 2, Milan, Bompiani, (ISBN 88-451-7212-0)

Liens externes

  • Portail de la peinture
  • Portail de la Renaissance
  • Portail du Latium
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.