Vin romain

Dans la Rome antique, diverses liqueurs à bases de jus de raisin existaient, assimilées à la catégorie des vins. Les textes des agronomes romains permettent d'aborder la vinification et l'aromatisation des vins romains.

Mosaïque du Triomphe de Bacchus au Musée de Sousse

Mulsum

Décrit par Pline l'Ancien, il s'agit du mariage de vin et de miel, avec des plantes, des épices. C'était un vin de fête, souvent servi en gustatio (apéritif).

Turriculae

Décrit par Lucius Columelle, il s'agit d'un vin sec, surprenant et complexe. Au cours de la vinification on y ajoutait de l'eau de mer, du fenugrec et du defrutum (jus de raisin concentré par ébullition).

Carenum

Décrit par Palladius, il s'agit d'un vin doux et liquoreux, obtenu en faisant fermenter des raisins très mûrs avec des plantes, des coings, du defrutum.

Vinum picatum

Poissage des dolia

Le vin poissé (en latin vinum picatum) était une sorte de vin de l'antiquité romaine. Pline l'Ancien cite notamment le poissé viennois comme production de qualité, en provenance de la cité de Vienne[1], tout comme Martial. Le cépage utilisé alors semble être à l'origine de la mondeuse, d'usage courant dans le vignoble de Savoie[1].

Le terme de poissé vient de "poix", matière qui servait à enduire le bouchon des contenants, afin d'adoucir le goût du vin et d'assurer l'étanchéité de la fermeture[2], à l'instar des vins anciens dont s'inspire le retsina grec actuel.

Notes et références

  1. Levadoux, L., et André, J. La vigne et le vin des Allobroges. Journal des savants. 1964, volume 3, numéro 3, pp.169-181. Page consultée le 15 mai 2012.
  2. Samuel Pitiscus, Dictionnaire des antiquités romaines : ou explication abrégée des cérémonies, des coutumes et des antiquités sacrées et profanes, publiques et particulières, civiles et militaires, communes aux Grecs et aux Romains, t. 2, Paris, Lyon, Bordeaux, Rouen, Delalain, , 1520 p. (lire en ligne), p. 738-739.

Voir aussi

Article connexe

Bibliographie

  • André Tchernia et Jean-Pierre Brun, Le vin romain antique, Grenoble, Glénat, , 160 p. (ISBN 978-2723427609)
  • Michel Bouvier, Les saveurs du vin antique, Paris, Errance, , 199 p. (ISBN 978-2877722094)
  • Portail de la vigne et du vin
  • Portail de la Rome antique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.