Vincenzo Legrenzio Ciampi

Vincenzo Legrenzio Ciampi est un compositeur italien né le à Plaisance et mort le à Venise.

Vincenzo Legrenzio Ciampi

Naissance
Plaisance
Décès
Venise
Activité principale Compositeur d'opéra

Biographie

Ciampi étudie à Plaisance avec le maître de chapelle Rondini puis avec Francesco Durante et Leonardo Leo a Naples. Auprès de l'école napolitaine il acquiert son propre style d'opera buffa, genre dans lequel il est particulièrement apprécié. Entre 1746 et 1747 il est engagé à Palerme comme claveciniste et percussionniste. Il se rend par la suite à Paris puis à Londres où il demeure de 1748 à 1756. Après un bref séjour à Bruxelles il est, à partir de 1747, maître de chapelle à l'hôpital des incurables de Venise où il meurt d'apoplexie durant les répétitions de son dernier opéra, Antigona.

Œuvre

Outre ses opéras, il compose de la musique de chambre écrite pour la plupart entre 1751 et 1756 à Londres et discrètement appréciée. Le domaine dans lequel il obtient le plus de succès est l'opera buffa. Parmi ses œuvres majeures se trouve Bertoldo alla corte, créée à Venise en 1748 et représentée à l'Académie royale de musique de Paris en 1754 où l'opéra fut bien accueilli par le public et Gli tre cicisbei ridicoli donnée à Londres le 14 mars 1749 et contenant la célèbre aria Tre giorni son che Nina (it) attribuée à tort pendant plus d'un siècle à Giovanni Battista Pergolesi. Le style de composition de Ciampi se situe à mi-chemin entre le baroque et le style galant.

Opéras

  • Da un disordine nasce un ordine (opera buffa, livret de Gennaro Antonio Federico, 1737, Naples)
  • La Beatrice (opera buffa, livret de Gennaro Antonio Federico, 1740, Naples)
  • La Lionora (opera buffa, livret de Gennaro Antonio Federico, composé en collaboration avec Nicola Bonifacio Logroscino, 1742, Naples)
  • La Flaminia (dramma per musica, 1743, Naples)
  • L'Arminio (dramma per musica, livret de Federico de Navarra, 1744, Naples)
  • L'amore ingegnoso (opera buffa, livret d'Antonio Palomba, 1745, Naples)
  • L'Arcadia in Brenta (opera buffa, livret de Carlo Goldoni, 1746, Plaisance)
  • Artaserse (dramma per musica, livret de Pietro Metastasio, 1747, Palerme)
  • Adriano in Siria (dramma per musica, livret de Pietro Metastasio, 1748, Venise)
  • Bertoldo, Bertoldino e Cacasenno (opera buffa, livret de Carlo Goldoni, 1748, Venise ; représentée sous le titre de Bertoldo in corte, 1754, Paris)
  • La scuola moderna ossia La maestra di buon gusto (opera buffa, livret de Carlo Goldoni, 1748, Venise)
  • Il negligente (opera buffa, livret de Carlo Goldoni, 1749, Teatro San Moisè de Venise)
  • La favola de' tre gobbi (intermezzo, livret de Carlo Goldoni, 1749, Venise)
  • Gli tre cicisbei ridicoli (opera buffa, livret de Carlo Antonio Vasini, 1749, Londres)
  • Il trascurato (opera buffa, révision de Il negligente, 1750, Londres)
  • Il trionfo di Camilla (dramma per musica, livret de Silvio Stampiglia, 1750, Her Majesty's Theatre de Londres)
  • Didone abbandonata (dramma per musica, livret de Pietro Metastasio, 1754, Her Majesty's Theatre de Londres)
  • La clemenza di Tito (opera buffa, livret d'Antonio Palomba, 1755, Teatro San Moisè de Venise)
  • Li tre gobbi rivali amanti di Madama Vezzosa (intermezzo, révision de La favola de' tre gobbi, 1756, Venise)
  • Catone in Utica (dramma per musica, livret de Pietro Metastasio, 1756, Venise)
  • Il chimico (opera buffa, livret d'Antonio Palomba, 1757, Venise)
  • Gianguir (dramma per musica, livret d'Apostolo Zeno, 1759 Venise)
  • Amore in caricatura (opera buffa, livret de Carlo Goldoni, 1761, Venise)
  • Antigona (dramma per musica, livret de Gaetano Roccaforte, 1762, Venise)

Musique sacrée

Oratorios

  • Betulia liberata (1747, Venise)
  • Christus a morte quaesitus et in calvario inventus (1745 circa, Venise)
  • Vexillum fidei (1759, Venise)
  • Virgines prudentes et fatuae (1760, Venise)

Autre musique sacrée

  • Missa solemnis à 4 voix (1758)
  • Te deum laudamus à 4 voix avec instruments (1758)
  • Kyrie, Gloria et Te Deum à 4 voix avec cordes
  • Salve Regina à 4 voix avec orgue

Musique instrumentale

  • 6 sonates pour 2 violons et basse continue, op. 1
  • 6 sonates pour 2 violons et basse continue, op. 2
  • 6 sonates pour clavecin
  • 6 sonates pour violon, basse et clavecin ou violoncelle, op. 5
  • 6 concertos en 6 parties pour 3 violons, basse, clavecin ou violoncelle, op. 6
  • 6 concertos pour orgue, op. 7

Notes et références

    Voir aussi

    Bibliographie

    Liens externes

    • Portail de la musique classique
    • Portail de l’opéra
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.