Violante Beatrice Siries

Violante Beatrice Siries (Florence, 1709 - 1783), est une femme peintre italienne active au XVIIIe siècle.

Violante Beatrice Siries
Naissance
Décès
Activité
Lieux de travail

Biographie

Violante Beatrice Siries naît le à Florence[1]. Elle se rend à Paris en 1726 où elle étudie auprès de Hyacinthe Rigaud et de François Boucher. De retour à Florence, elle épouse M. Cerrotti et poursuit ses études artistiques.

Peintre talentueuse dans plusieurs genres, c'est comme portraitiste qu'elle excelle.

Après la mort de son maître Giovanna Fratellini (1731), elle réussit à obtenir le patronage de la famille Médicis à Florence et obtient des commandes à Rome et à Vienne.

Son travail le plus ambitieux est un tableau familial (de quatorze personnes) de l'empereur Charles VI, le père de Marie-Thérèse (1735) et trois de ses autoportraits sont conservés dans la collection des autoportraits du Corridor de Vasari à la Galerie des Offices.

Dans sa maturité Violante Beatrice Siries devient une professeure respectée et parmi ses élèves figure Anna Bacherini Piattoli.

Œuvres

Notes et références

  1. (en) « Siries, Violante Beatrice », Extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Index, (ISBN 9780199773787)

Annexes

Bibliographie

  • G. Greer, The Obstacle Race (1979)

Article connexe

Liens externes

  • Portail de la peinture
  • Portail des arts
  • Portail du XVIIIe siècle
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.