Vitra Design Museum

Le Vitra Design Museum, sis à Weil am Rhein en Allemagne près de la frontière suisse, au sein de l'aire urbaine tri-nationale de Bâle, est un musée à fonds privés consacré au design et au mobilier.

Vitra Design Museum
Le Vitra Design Museum (architecte Frank O. Gehry).
Informations générales
Type
Musée de design (en)
Ouverture
Site web
Collections
Collections
Meubles de designer ;
collection de la firme Vitra
Bâtiment
Architecte
Localisation
Pays
Région
Bade-Wurtemberg
Commune
Adresse
Charles-Eames-Straße 1
Coordonnées
47° 36′ 10″ N, 7° 37′ 05″ E

Histoire

À la suite d’un incendie qui détruisit la majeure partie de ses usines, l’éditeur de meubles Vitra décide de reconstruire son site industriel à la manière d’un parc d’architectures, un « campus ». Il confie à Frank Gehry la création d’un musée pour présenter sa collection. Première réalisation en Europe de l’architecte, le bâtiment se présente comme l’imbrication de différents volumes et produit une géométrie contorsionnée. À l’inverse, les espaces d’exposition sont conçus comme de simples espaces rectangulaires, pour créer un environnement neutre favorable à la présentation des chaises.

L’institution compte parmi les musées leaders au monde dans le domaine du design industriel de meubles et de l’architecture. Elle propose diverses expositions et manifestations portant sur l’architecture, le design et la conception de meubles.

Les collections permanentes sont notamment des créations de Charles et Ray Eames, George Nelson, Alvar Aalto, Verner Panton, Dieter Rams, Jean Prouvé, Richard Hutten (en) ou encore Michael Thonet.

Campus

Le musée n'est qu'une partie d'un parc plus large de 25 hectares composé également d'entrepôts logistiques et lieu de fabrication de meubles, surnommé le « Campus Vitra », mélange d'industrie, design et architecture[1] : depuis 1989, sous l'impulsion de Rolf Fehlbaum (en) (fils des fondateurs de Vitra) le fabricant de meubles suisse Vitra aménage son espace usine à Weil am Rhein en un propre parc d’architecture. Rolf Fehlbaum sollicite plusieurs architectes dont six prix Pritzker ; ainsi Frank Gehry (hall de production), Nicholas Grimshaw, SANAA (hangar circulaire pour la logistique) ou Tadao Ando (pavillon des conférences) y sont représentés avec des constructions caractéristiques de leurs styles[2].

Zaha Hadid dessine la caserne des pompiers en 1993, une structure semblant en équilibre, à base de pointes et de diagonales en béton brut. Cette forme veut rappeler l'incendie de 1981 de l'usine et des entrepôts de la marque, dû à la foudre[3].

Alvaro Siza réalise le hall de production en 1994, fait de briques rouges ; Herzog & de Meuron font douze maisons, « VitraHaus », servant de showroom à Vitra, ainsi qu'également un bâtiment en briques rouges, le « Vitra Schaudepot ». Celui-ci est utilisé pour entreposer le fonds de design créé par Rolf Fehlbaum, une collection de 20 000 pièces, meubles, chaises, fauteuils, tabourets, luminaires, des plus grands designers mondiaux, y compris contemporains[2]. Les plus vastes collections d'objets de Charles Eames et Ray Eames, ainsi que Jean Prouvé, y sont conservés[2].

Le néerlandais Piet Oudolf (en) a pour projet de réaliser un jardin pour 2021[2].

400 000 personnes visitent chaque année le lieu où sont organisées également des expositions temporaires à thème[2].

Publication

  • Vitra Design Museum, Atlas of Furniture Design, novembre 2019

Références

  1. Rocco 2020, p. 100 à 101.
  2. Rocco 2020, p. 102.
  3. Rocco 2020, p. 101.

Presse

  • Stéphanie Condis, « Le Campus Vitra : Babel de l'architecture », Challenges, no 637, , p. 100 à 102 (ISSN 0751-4417). 

Article connexe

  • Vitra Slide Tower (en)

Liens externes

  • Portail des musées
  • Portail du design
  • Portail de l’ameublement
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du Bade-Wurtemberg
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.