Vladimir Dratchev

Vladimir Petrovitch Dratchev (en russe Владимир Петрович Драчёв), né le à Petrozavodsk, en RSFS de Russie (Union soviétique), est un biathlète biélorusse d'origine russe.

Vladimir Dratchev

Vladimir Dratchev
Contexte général
Sport Biathlon
Période active jusqu'en 2006
Biographie
Nationalité sportive soviétique
Russe (1992-2002)
biélorusse (depuis 2002)
Nationalité Russie
Naissance
Lieu de naissance Petrozavodsk, RSFS de Russie ( Union soviétique)
Taille 1,70 m
Poids de forme 61 kg
Club Dinamo Minsk
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 1 1
Championnats du monde 4 5 2
Coupe du monde (globes ind.) 1 1
Championnats d'Europe 2 1 4
Coupe du monde (épreuves ind.) 15 10 7

Il a remporté la plupart de ses titres sous les couleurs de la Russie. Il est le gagnant de la Coupe du monde en 1996, devenant aussi champion du monde du sprint et du relais la même année. Aux Jeux olympiques, il est deux fois médaillé en relais en 1994 et 1998.

Engagé en politique, il est élu en 2016 à la Douma pour le parti Russie unie.

Biographie

Carrière de biathlète

Dratchev commence sa carrière sous les couleurs soviétiques, prenant part notamment à la Coupe du monde à la fin des années 1980, montant même sur un podium individuel au sprint de Keuruu en 1988[1].

Il participe à son premier grand championnat aux Jeux olympiques d'hiver de 1994, où il est quatrième du sprint et médaillé d'argent avec le relais. Il monte ensuite sur son deuxième podium individuel au sprint d'Hinton, puis gagne son premier relais à Antholz, ainsi que la médaille d'argent aux Championnats du monde par équipes à Canmore. Au début de la saison suivante, il empoche son premier succès dans une épreuve individuelle à Bad Gastein. En 1995-1996, il est seulement deux fois en dehors du top dix des courses qu'il dipsute et remporte donc le classement général de la Coupe du monde. Il gagne six courses cet hiver dont un doublé à Osrblie, et surtout le sprint des Championnats du monde de Ruhpolding, où il récolte aussi la médaille d'or au relais et celle d'argent à l'individuel. Lors de la saison 1996-1997, il doit attendre l'ultime épreuve de l'hiver pour monter sur le podium avec une troisième place à la mass start de Novossibirsk.

Aux Jeux olympiques de Nagano 1998, il ne remporte toujours pas de médaille individuelle (aucune durant sa carrière), mais gagne celle de bronze au relais. Il revient à son plus haut niveau de retour sur la Coupe du monde, s'imposant sur quatre courses consécutives, dont la poursuite de Pokljuka, comptant pour son deuxième et dernier titre mondial individuel. En 1999, il est vice-champion du monde de la mass start à Oslo, battu seulement par Sven Fischer. En 2000, à part une victoire à la mass start d'Osrblie, il ne compte aucun autre podium individuel, ce qui ne l'empêche pas de remporter son deuxième titre mondial en relais avec Viktor Maygurov, Sergey Rozhkov et Pavel Rostovtsev.

En 2002, alors très peu présent avec l'équipe nationale, il n'est pas introduit dans la sélection pour les Jeux olympiques de Salt Lake City. Il change ensuite de nationalité sportive et rejoint l'équipe de Biélorussie grâce à une offre de son ami Aleksandr Popov[2]. Ce transfert porte ses fruits, puisqu'il gagne dès 2003 trois épreuves dans la Coupe du monde, pour porter définitivement son total de victoires à quinze.

Sa force réside dans la rapidité de son tir[3]. Jusqu'en 2002, il est engagé dans l'armée russe et atteint le grade de lieutenant-colonel[2].

Après sa carrière sportive

Après sa retraite sportive annoncée en 2006, comme Olena Zubrilova, Aleh Ryjankow et Vadim Sachourine, il fait partie des nouveaux entraîneurs des juniors en Biélorussie[4].

En 2018, il est élu à la tête de la fédération russe de biathlon pour quatre ans[3].

Palmarès

Jeux olympiques

Nat. Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais

Russie

JO 1994
Lillehammer
4e
JO 1998
Nagano
35e12e

Biélorussie

JO 2006
Turin
43e61e

Légende :

  •  : première place, médaille d'or
  •  : deuxième place, médaille d'argent
  •  : troisième place, médaille de bronze
  •  : pas de participation à l'épreuve.
  •  : épreuve inexistante

Championnats du monde

Nat. Mondiaux \ Épreuve Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Course par équipes Relais mixte

Russie

1994
Canmore
JO LillehammerJO Lillehammer
1995
Antholz
5e13e8e
1996
Ruhpolding
1997
Osrblie
20e11e4e8e
1998
Pokljuka Hochfilzen
JO NaganoJO Nagano
1999
Kontiolahti Oslo
5e25e9e
2000
Oslo Lahti
73e18e25e12e

Biélorussie

2003
Khanty-Mansiïsk
38e5e6e20e
2004
Oberhof
12e43e16e4e
2005
Hochfilzen
45eDNF
2006
Pokljuka
Jeux olympiques de Turin24e

Légende :
 : première place, médaille d'or
 : deuxième place, médaille d'argent
 : troisième place, médaille de bronze
 : épreuve inexistante
 : pas de participation à cette épreuve
DNF : abandon

Coupe du monde

  • Vainqueur du classement général en 1996.
  • 32 podiums individuels : 15 victoires, 10 deuxièmes places et 7 troisièmes places.
  • 18 victoires en relais[1].

Détail des victoires individuelles

Saison / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Total
1994-1995 Bad Gastein1
1995-1996 Osrblie Osrblie
Ruhpolding (Championnats du monde)
Pokljuka
Hochfilzen
5
1997-1998 Hochfilzen Pokljuka
Hochfilzen
Pokljuka (Championnats du monde)4
1998-1999 Oberhof1
1999-2000 Osrblie1
2002-2003 Antholz Oslo Östersund3
Total482115

Classements annuels

Année Classement général final
198821e
199410e
19959e
19961er
199725e
19986e
199912e
200012e
200180e
2002 nc
20032e
200410e
200571e
200630e

Championnats d'Europe

  • Médaille d'or du relais en 2006.
  • Médaille d'or de l'individuel et du relais en 1996.
  • Médaille d'argent du sprint en 2003.
  • Médaille de bronze de l'individuel en 2006.
  • Médaille de bronze du sprint en 2004.
  • Médaille de bronze de la poursuite et du relais en 2003.

Championnats du monde de biathlon d'été

  • Médaille de bronze du sprint en 1996.

Références

Liens externes

  • Portail de la Biélorussie
  • Portail de la Russie
  • Portail du biathlon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.