Vulcano (A 5335)

Le Vulcano (A 5335) est un navire de soutien logistique (LSS) en cours de réalisation pour la Marina militare par le chantier naval Fincantieri de Riva Trigoso. Ce navire ravitailleur fait partie des programmes de l’Organisation conjointe de coopération en matière d'armement (OCCAr).

Pour les articles homonymes, voir Vulcano (homonymie).

Vulcano (A 5335)
Fonction Navire auxiliaire
Histoire
Constructeur Fincantieri
Chantier naval Sestri Levante Italie
Quille posée
Lancement
Équipage
Équipage 167/200
Caractéristiques techniques
Longueur 193 m
Maître-bau 27,20 m
Tirant d'eau 8,40 m
Déplacement 27.200 tonnes
Propulsion CODLAD
Vitesse 20 nœuds (maxi)
Caractéristiques militaires
Armement
Rayon d'action 7.000 milles nautiques (30 jours)
Carrière
Propriétaire Marina militare
Pavillon  Italie

Conception et construction

Le Vulcano est construit par Fincantieri avec le numéro de coque 6259. La section arrière est en construction au chantier naval de Riva Trigoso et la section avant au chantier naval de Castellammare di Stabia (Naples). Dans la nuit du 22 au 23 juillet 2018, un incendie s'est déclaré sur la superstructure arrière du navire[1].

Un contrat de 1,7 milliard d'euros pour la construction de quatre bâtiments ravitailleurs de forces de 194 mètres de longueur destinés à la Marine nationale.Ce contrat est passé en janvier 2019 aux Chantiers de l'Atlantique et Naval Group via l'OCCAR. Les deux premiers seront livrés à partir de 2022[2].

Vulcano est conçu comme un navire de soutien capable d’approvisionner une grande escadre en mer[3].

En tant que tel, il a la capacité de :

  • ravitailler les navires
  • produire de l'eau douce
  • transporter des marchandises
  • Hôpital OTAN Rôle 2 LM[4]
  • effectuer des réparations en mer avec des ateliers de maintenance intégrés

Sa capacité de chargement peut atteindre 15 500 t, dont "au moins" :

  • 7 655 tonnes (9 000 m3) de carburant diesel F76 OTAN[5].
  • 3 160 tonnes (3 900 m3) de carburant aviation F44 / JP5 de l’OTAN.
  • 830 tonnes d'eau douce.
  • 220 tonnes de munitions.
  • 40 tonnes de nourriture (30 000 rations de nourriture).
  • 3 m3 d'essence en barils.
  • 15 tonnes de lubrifiant en fûts.
  • 20 tonnes de produits solides.
  • jusqu'à 8 × conteneurs standard ISO1C, de 28 tonnes chacun.

Voir également

Références

  • Portail du monde maritime
  • Portail de l’armée italienne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.