WATCHCON

WATCHCON (contraction de Watch Condition)[1] est un dispositif d'alerte utilisé conjointement par les forces armées sud-coréennes et le département de la Défense des États-Unis pour décrire le niveau d'alerte militaire en fonction des tensions avec la Corée du Nord.

Niveaux d'alerte

Il s’applique aux services de renseignement et aux écoutes et non pas à la mise en état d’alerte des forces de combat. Les forces américaines et sud-coréennes surveillent près de 200 « indicateurs » pour évaluer la menace nord-coréenne : communications radio, mouvements de troupes, de navires et d’aéronefs, mouvements de dirigeants, activités sur des sites sensibles…[2].

Il existe quatre niveaux d'alerte[3] :

  • WATCHCON 4 : en vigueur en temps de paix ;
  • WATCHCON 3 : en vigueur lorsque des indications font état d'une menace importante ;
  • WATCHCON 2 : en vigueur lorsque des indications font état d'une menace vitale ;
  • WATCHCON 1 : en vigueur en temps de guerre.

Mises en application

Le niveau WATCHCON 2 a été appliqué à plusieurs reprises au cours de l'histoire :

Dispositifs similaires

Notes et références

  1. (en)Kenneth H. Bacon, « Transcript : DoD News Briefing : Tuesday, April 9, 1996 - 2p.m. », sur Defense.gov (consulté le 10 avril 2013)
  2. Philippe Chapleau, « Coréens et Américains renforcent le niveau d’alerte. Pas de panique ! », sur Ouest-France, (consulté le 11 avril 2013).
  3. (en)« OPLAN 5027 Major Theater War - West », sur GlobalSecurity.org (consulté le 11 avril 2013).
  4. (en) S Korea raises alert level, as North readies missile test, Channel NewsAsia, 10 avril 2013
  • Portail de la Corée du Sud
  • Portail des forces armées des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.