Wayne Hicks

Wayne Wilson Hicks (né le 9 avril 1937 à Aberdeen, dans l'État de Washington, aux États-Unis) est un joueur professionnel américain de hockey sur glace qui évoluait au poste d'ailier droit[1].

Wayne Hicks
Nationalité États-Unis
Naissance 9 avril 1937,
Aberdeen (États-Unis)
Joueur retraité
Position Ailier droit
Tirait de la droite
A joué pour WHL
Stampeders de Calgary
Golden Eagles de Salt Lake
Roadrunners de Phoenix
EPHL
Thunderbirds de Sault-Sainte-Marie
LNH
Black Hawks de Chicago
Bruins de Boston
Penguins de Pittsburgh
Flyers de Philadelphie
LAH
Bisons de Buffalo
As de Québec
Clippers de Baltimore
Carrière pro. 1956-1974

Biographie

Hicks commence sa carrière professionnelle en 1956 dans la Western Hockey League, avec les Stampeders de Calgary, avec lesquels il joue jusqu'en 1959. Après une saison dans l'Eastern Professional Hockey League sous les couleurs des Thunderbirds de Sault-Sainte-Marie, il joue un match de séries éliminatoires avec les Black Hawks de Chicago et devient membre de leur club-école, les Bisons de Buffalo, dès l'année suivante.

En 1961, il prend part à une rencontre de saison régulière avec les Black Hawks ainsi qu'un match lors de la finale de la Coupe Stanley remportée par l'équipe de Chicago. Ce match joué en finale lui permet d'être officiellement reconnu comme champion de la Coupe Stanley[2].

Il est le premier joueur américain à avoir joué pour les Flyers de Philadelphie en disputant le match inaugural de la franchise, le 11 octobre 1967, contre les Seals de la Californie[3]. Il est le premier joueur à avoir marqué au Madison Square Garden, lors d'un match contre les Rangers de New York, le 18 février 1968[4].

Lui et son fils Alex, sont le premier couple père/fils à avoir joué pour les Penguins de Pittsburgh[5].

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[6]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1956-1957Stampeders de CalgaryWHL40000-----
1957-1958Stampeders de CalgaryWHL607142119140116
1958-1959Stampeders de CalgaryWHL641520354181235
1959-1960Thunderbirds de Sault-Sainte-MarieEPHL6930477764-----
1959-1960Black Hawks de ChicagoLNH-----10110
1960-1961Bisons de BuffaloLAH722035555742246
1960-1961Black Hawks de ChicagoLNH1000010002
1961-1962Stampeders de CalgaryWHL41010-----
1961-1962Bisons de BuffaloLAH7022426474113368
1962-1963Bruins de BostonLNH65791614-----
1963-1964Bruins de BostonLNH20000-----
1963-1964As de QuébecLAH7036427830942612
1964-1965As de QuébecLAH723847855251012
1965-1966As de QuébecLAH723249812460000
1966-1967As de QuébecLAH723160913451232
1967-1968Penguins de PittsburghLNH1547112-----
1967-1968As de QuébecLAH13491313-----
1967-1968Flyers de PhiladelphieLNH322796-----
1968-1969Clippers de BaltimoreLAH6533366955-----
1969-1970Clippers de BaltimoreLAH641421355830000
1970-1971Golden Eagles de Salt LakeWHL81345-----
1970-1971Roadrunners de PhoenixWHL6729326136101892
1971-1972Roadrunners de PhoenixWHL691731485963362
1972-1973Roadrunners de PhoenixWHL671733503110412164
1973-1974Roadrunners de PhoenixWHL722732592394594
Totaux LNH 1151323362220112

Références

  1. (en) « Wayne Hicks », sur Eliteprospects.com
  2. Pour être listés parmi les vainqueurs de la coupe et avoir son nom gravé sur celle-ci, un joueur doit avoir participé, avec l'équipe gagnante, au minimum à la moitié des rencontres de la saison régulière ou une rencontre de la finale des séries éliminatoires
  3. (en) Bill Meltzer, « The Flyers All-American Team », sur www.nhl.com, (consulté le 2 novembre 2018).
  4. (en) « Millionaires to the NHL - Wayne Hocks », sur www.melvillemillionaireshockeymuseum.ca (consulté le 2 novembre 2018).
  5. (en) « Family ties », sur pittsburghhockey.net (consulté le 2 novembre 2018).
  6. (en) « Wayne Hicks hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 1er novembre 2018)
  • Portail du hockey sur glace
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.