Welfare queen

Welfare queen est un terme péjoratif utilisé aux États-Unis pour faire référence aux personnes accusées de percevoir trop de prestations sociales (welfare aids) par la fraude ou la manipulation. Le terme est apparu dans le lexique américain lors de la campagne de Ronald Reagan pour les primaires républicaines à l'élection présidentielle américaine de 1981 où il décrivit une prétendue welfare queen du South Side de Chicago.

Pour les articles homonymes, voir Welfare.

Depuis, l'emploi de ce terme dénote une stigmatisation des mères pauvres américaines ne vivant que de l'aide sociale avec, des études l'ayant montré, souvent des connotations sexistes ou raciales[1],[2].

Notes et références

  1. (en) Sharon Hays, Flat Broke with Children: Women in the Age of Welfare Reform, Oxford University Press, USA, (ISBN 0-19-517601-4, lire en ligne)
  2. Franklin Gilliam, « The 'Welfare Queen' Experiment: How Viewers React to Images of African-American Mothers on Welfare », Nieman Reports, vol. 53, no 2, (lire en ligne)
  • Portail de la politique aux États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.