Western Hockey League (1952-1974)

La Western Hockey League est une organisation professionnelle de hockey sur glace d'Amérique du Nord qui a opéré de 1952 à 1974.

Pour les ligues homonymes, voir Western Hockey League (homonymie).
Western Hockey League
Généralités
Sport Hockey sur glace
Création 1952
Disparition 1974
Organisateur(s) Western Hockey League
Catégorie Ligue mineure
Lieu(x) Canada
États-Unis
Participants 5 à 9
Statut des participants Professionnel

Historique

La Western Hockey League est formée à la suite de l'intégration de la Western Canada Senior Hockey League à la Pacific Coast Hockey League.

De 1954 à 1957, le champion de la WHL joue le Trophée Edinburgh contre le champion de la Ligue de hockey du Québec.

Basée à l'origine dans l'ouest canadien et le nord-ouest américain, la ligue s'étend, durant les années 1960, vers les grands marchés de la côte ouest tels que Los Angeles ou San Francisco puis vers ceux des plaines tel que Phoenix. La crainte de voir la WHL devenir un rival des ligues majeures convainc la Ligue nationale de hockey de réaliser une expansion pour la saison 1967-1968 qui permet à l'une des franchises de la WHL, les Seals de San Francisco, d'intégrer la LNH sous le nom de Seals de la Californie. En 1970, une seconde franchise de la WHL, les Canucks de Vancouver, rejoint la LNH.

Au cours des saisons 1965-1966 et 1967-1968, la ligue partage son calendrier avec la Ligue américaine de hockey. Durant la saison 1972-1973, elle partage de nouveau son calendrier mais avec la Ligue centrale professionnelle de hockey. La dilution des talents et l'arrivée de la LNH et de l'Association mondiale de hockey dans la plupart de ses marchés traditionnels, force la ligue à cesser ses activités après la saison 1973-1974. Tandis que les derniers vainqueurs, les Roadrunners de Phoenix, rejoignent l'AMH, la plupart des équipes survivantes sont absorbées dans la Ligue centrale professionnelle de hockey[1].

Dernières franchises (1974)

Trophées

Le champion des séries éliminatoires se voit remettre la Coupe des présidents renommée Coupe Lester Patrick en 1961.

Outre la coupe Lester Patrick, on retrouve d'autres trophées pour récompenser les joueurs du circuit[2]. Soit :

  • Trophée du gardien exceptionnel : remis au gardien de but qui avait encaissé le moins de buts en saison régulière. Les gardiens doit avoir joué au moins 25 parties ou 1 500 minutes pour être éligible.
  • Trophée du meilleur pointeur : remis au joueur qui a inscrit le plus de points en saison régulière.
  • Coupe George Leader : remis au joueur jugé le meilleur de la saison.
  • Trophée du débutant : remis au joueur jugé le plus remarquable dans sa première saison professionnelle dans la WHL.
  • Coupe Fred J. Hume : remis à partir de 1960 au joueur le plus respectable.
  • Coupe Hal Laycoe : remis à partir de 1964 au joueur, voté par les joueurs, le meilleur à la position de défenseur.

Franchises

Les équipes sont présentées par année d'admission dans la WHL.

Admission Appellations successives Années d'activité Nombre de saisons Notes
1952Stampeders de Calgary1952-196311
1952Flyers d'Edmonton1952-196311
1952Royals de New Westminster1952-19597
1952Quakers de Saskatoon
Regals de Saskatoon et de Saint Paul
Quakers de Saskatoon
1952-1956
1957-1958
1958-1959
6Suspend ses activités durant la saison 1956-1957 puis fusionne avec les Regals de Brandon pour la saison 1957-1958 avant de se séparer la saison suivante.
1952Bombers de Seattle1952-19542
1952Rockets de Tacoma1952-19531
1952Canucks de Vancouver1952-197018Transféré dans la LNH.
1952Cougars de Victoria1952-19619Transféré à Los Angeles sous le nom de Blades de Los Angeles
1955Regals de Brandon
Regals de Saskatoon et de Saint Paul
1955-1957
1957-1958
3Fusionne avec les Quakers de Saskatoon pour la saison 1957-1958.
1955Americans de Seattle
Totems de Seattle
1955-1957
1957-1974
19Transféré dans la LCPH.
1955Warriors de Winnipeg1955-19616
1958Spokes de Spokane
Comets de Spokane
Invaders de Denver
Maple Leafs de Victoria
Roadrunners de Phoenix
1958-1959
1959-1963
1963-1964
1964-1967
1967-1974
16Transféré dans l'AMH
1960Buckaroos de Portland1960-197414Transféré dans la WIHL
1961Blades de Los Angeles1961-19676Transfert de l'équipe des Cougars de Victoria
1961Seals de San Francisco
Seals de la Californie
1961-1966
1966-1967
6Transféré dans la LNH
1966Gulls de San Diego1966-19748
1968Spurs de Denver1968-19746Transféré dans la LCPH.
1969Golden Eagles de Salt Lake1969-19745Transféré dans la LCPH.

Palmarès

Liste des franchises[1]
Saison Vainqueur des séries éliminatoires Vainqueur de la saison régulière
1952-1953Flyers d'EdmontonQuakers de Saskatoon
1953-1954Stampeders de CalgaryCanucks de Vancouver
1954-1955Flyers d'EdmontonFlyers d'Edmonton
1955-1956Warriors de WinnipegWarriors de Winnipeg
1956-1957Regals de BrandonRegals de Brandon
1957-1958Canucks de VancouverCanucks de Vancouver
1958-1959Totems de SeattleStampeders de Calgary
1959-1960Canucks de VancouverCanucks de Vancouver
1960-1961Buckaroos de PortlandStampeders de Calgary
1961-1962Flyers d'EdmontonBuckaroos de Portland
1962-1963Seals de San FranciscoBuckaroos de Portland
1963-1964Seals de San FranciscoInvaders de Denver
1964-1965Buckaroos de PortlandBuckaroos de Portland
1965-1966Maple Leafs de VictoriaBuckaroos de Portland
1966-1967Totems de SeattleBuckaroos de Portland
1967-1968Totems de SeattleBuckaroos de Portland
1968-1969Canucks de VancouverBuckaroos de Portland
1969-1970Canucks de VancouverCanucks de Vancouver
1970-1971Buckaroos de PortlandBuckaroos de Portland
1971-1972Spurs de DenverSpurs de Denver
1972-1973Roadrunners de PhoenixRoadrunners de Phoenix
1973-1974Roadrunners de PhoenixRoadrunners de Phoenix

Meilleurs pointeurs

Les cinq meilleurs pointeurs de l'histoire de la ligue sont les suivants[3] :

Références

  1. La Western Hockey League sur hockeyleaguehistory.com
  2. Trophées individuels de la WHL sur hockeydb.com
  3. (en) « Top 25 overall players », sur www.hockeydb.com (consulté le 4 novembre 2018).
  • Portail du hockey sur glace
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.