WikiLF

Contenu

Le site, créé en 2011[2], propose à chacun de participer à l'enrichissement de la langue française face aux nombreux néologismes ou expressions d'origine étrangère non traduits. Cependant, il ne s'agit pas de vouloir à tout prix substituer aux mots étrangers des équivalents français (comme week-end), mais plutôt « d'anticiper l’utilité d’un terme étranger qui pourrait s’installer en français ».

Il permet aux internautes « de voter ou de proposer un équivalent à un terme étranger soumis par la Commission générale de terminologie et de néologie, ou encore de soumettre à l’avis de la Commission un nouveau terme accompagné de sa définition ». WikiLF a été mis en place en vertu du décret du 3 juillet 1996 relatif à l'enrichissement de la langue française.

Parmi les termes publiés par la Commission générale de terminologie et de néologie au Journal Officiel, après avis de l’Académie française[2],[3], on trouve par exemple « euro-obligation » ou « liseuse », dont la liste complète se trouve dans la base de données du site FranceTerme[4].

Notes et références

  1. Site officiel, mentions légales
  2. « Le gouvernement lance un wiki pour enrichir la langue française », sur 01net, (consulté le 21 mars 2013)
  3. Site officiel, à propos
  4. « Termes publiés au JO » (consulté le 21 mars 2013)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la linguistique
  • Langue française et francophonie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.