Wilhelm Specht

Wilhelm Otto Ludwig Specht est un mathématicien allemand, né à Rastatt le 22 septembre 1907 et mort le . Il aura essentiellement travaillé sur la théorie des groupes et inventera le module de Specht, tout en apportant sa contribution à la théorie de la représentation du groupe symétrique.

Pour les articles homonymes, voir Specht.
Wilhelm Specht
Wilhelm Specht en 1967 (photo Konrad Jacobs)
Naissance
Rastatt (Allemagne)
Décès
Nationalité Allemande
Domaines Mathématiques
Institutions Université Louis-et-Maximilien de Munich
Université Friedrich Wilhelm de Berlin
Université de Königsberg
Université de Breslau
Université Friedrich-Alexander d'Erlangen-Nuremberg
Diplôme Université Humboldt de Berlin (1932)
Renommé pour Module de Specht
Théorème de Specht

Biographie

Scolarisé à Berlin, il commence ses études en 1925 à l'université Louis-et-Maximilien de Munich, où il sera membre de la très ancienne corporation étudiante Corps Bavaria München, puis termine à l'Université Friedrich Wilhelm de Berlin (actuelle Humboldt). En 1932 il passera sa thèse, Eine Verallgemeinerung der symmetrischen Gruppe, devant le mathématicien russe Issai Schur et le mathématicien allemand Erhard Schmidt, l'un des pères de l'analyse fonctionnelle abstraite. Il commence comme assistant à l'Université de Königsberg en 1934, puis se rendra à l'Université de Breslau (actuelle Wrocław) en 1937 où il passera son habilitation de professeur de mathématiques privat-docent, c'est-à-dire sans chaire. Après la Seconde Guerre mondiale il rejoint l'Université Friedrich-Alexander d'Erlangen-Nuremberg, d'abord comme professeur de mathématiques en 1948, puis comme Ordinarius (Lehrstuhl) quand il recevra la chaire de mathématiques en 1950. Il y exercera jusqu'à sa retraite en 1972.

Travaux scientifiques

  • (1935) Module de Specht[1]
  • (1940) Théorème de Specht (Specht criterion)[2]

Publications

  • Zur Theorie der Matrizen. II, Jahresbericht der Deutschen Mathematiker-Vereinigung 50: 19–23, 1940.
  • Gruppentheorie, Springer, Grundlehren der mathematischen Wissenschaften, 1956.
  • Elementare Beweise der Primzahlsätze, Deutscher Verlag der Wissenschaften, Berlin, 1956.
  • Algebraische Gleichungen mit reellen und komplexen Koeffizienten, Enzyklopädie der mathematischen Wissenschaften, 1958.

Notes et références

  1. (en) Andersen Henning Haahr, Specht module, in Hazewinkel, Michiel, Encyclopaedia of Mathematics, Springer, 2001. (ISBN 978-1556080104)
  2. (en) Roger A. Horn & Charles R. Johnson, Matrix Analysis, Cambridge University Press, 1985. (ISBN 978-0-521-38632-6)

Bibliographie

  • Portail des mathématiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.