William C. Thompson

William Creevy Thompson (généralement crédité William C. Thompson ou William Thompson) est un directeur de la photographie américain, né le à Bound Brook (New Jersey), mort le à Los Angeles (Californie).

Pour les articles homonymes, voir Thompson et William Thompson.
William C. Thompson
Nom de naissance William Creevy Thompson
Naissance
Bound Brook
New Jersey, États-Unis
Nationalité Américaine
Décès
Los Angeles
Californie, États-Unis
Profession Directeur de la photographie
Films notables The Curse of Eve
La Fiancée du monstre
The Sinister Urge
As the Sun Went Down (1919), avec Edith Storey
Maniac (1934), avec Horace B. Carpenter

Biographie

William C. Thompson débute comme chef opérateur sur Absinthe d'Herbert Brenon et George Edwardes-Hall (avec King Baggot), sorti en 1914. Suivent dix-sept autres films muets (le dernier sorti en 1928), dont The Curse of Eve de Frank Beal (1917, avec Enid Markey et Edward Coxen) et Revenge de Tod Browning (1918, avec Edith Storey et Wheeler Oakman).

Ses dix-sept premiers films parlants comme directeur de la photographie sortent entre 1930 et 1936, dont Maniac (en) de Dwain Esper (en) (1934, avec Horace B. Carpenter).

Sa troisième période, de 1945 à 1960, comprend trente-et-un autres films américains, dont Project Moonbase de Richard Talmadge (1953, avec Hayden Rorke) et Too Soon to Love de Richard Rush (son avant-dernier film, 1960, avec Richard Evans et Jack Nicholson).

De plus, il collabore à sept films d'Ed Wood, depuis Louis ou Louise (1953, avec le réalisateur et Béla Lugosi) jusqu'à The Sinister Urge (son dernier film, 1960), en passant notamment par La Fiancée du monstre (1955, avec Béla Lugosi et Tor Johnson) et Plan 9 from Outer Space (1959, avec Gregory Walcott et Tor Johnson).

Filmographie partielle

Liens externes

  • Portail du cinéma américain
  • Portail du western
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.