William Cook (hockey sur glace)

William Osser Xavier Cook, surnommé Bill Cook, (né le à Brantford, dans la province de l'Ontario au Canada – mort le à Kingston, également en Ontario) est un joueur canadien de hockey sur glace qui évoluait au poste d'ailier droit pour les Rangers de New York dans la Ligue nationale de hockey.

Pour les articles homonymes, voir Cook.
William Cook
Cook avec le maillot des Crescents de Saskatoon
Nationalité Canada
Naissance ,
Brantford (Canada)
Décès ,
Kingston (Canada)
Entraîneur chef décédé
A entraîné IAHL
Barons de Cleveland
USHL
Millers de Minneapolis
Falcons de Denver
PCHL
Quakers de Saskatoon
LNH
Rangers de New York
Activité 1937-1953
Joueur décédé
Position Ailier droit
Tirait de la droite
A joué pour WCHL
Crescents de Saskatoon
Sheiks de Saskatoon
LNH
Rangers de New York
IAHL
Barons de Cleveland
Carrière pro. 1926-1938

Temple de la renommée : 1952

Biographie

Les débuts

Après avoir commencé le hockey en jouant pour les Frontenacs de Kingston[Note 1] en tant que junior en 1916, il fait une pause dans sa carrière le temps de la Première Guerre mondiale. Il revient avec les Frontenacs après la guerre puis rejoint les Greyhounds de Sault Ste. Marie pour qui il joue entre 1920 et 1922. Il signe alors pour les Crescents de Saskatoon de la Western Canada Hockey League avec lesquels il remporte à deux reprises le titre de meilleur pointeur de la saison, notamment en 1925-26, saison où il inscrit 31 buts en 30 matchs[1].

Dans la LNH

Alors que la WCHL met un terme à ses activités à l'issue de cette saison, il est le premier joueur à signer avec les Rangers de New York de la Ligue nationale de hockey. Il rejoint les Rangers le 18 octobre 1926 dans la nouvelle franchise de la LNH[2]. Il devient alors le premier capitaine de l'histoire de la franchise et le premier buteur de l'histoire de la franchise lors d'une victoire 1-0 contre les Maroons de Montréal le 16 novembre 1926[3].

Il reste le capitaine de l'équipe de son premier match en novembre 1926 jusqu'à son départ de la franchise en 1937 où il forme la Bread Line avec son frère Bun et Frank Boucher. Cette ligne marque tous les buts des Rangers au cours de la finale de la coupe Stanley en 1928 pour emmener l'équipe vers sa première victoire. Il est également capitaine quand les Rangers remportèrent leur deuxième coupe en 1932-1933.

Il est sélectionné dans la première équipe d'étoiles de la LNH les trois premières années de son existence, de 1931 à 1933 ainsi que dans la deuxième équipe l'année suivante. Il finit meilleur pointeur de la LNH à deux reprises : lors de la première saison de la franchise en 1927 et en 1933 pour la seconde Coupe Stanley de l'équipe[Note 2].

Il met fin à sa carrière dans la LNH en 1937 et joue une saison avec les Barons de Cleveland de l'International American Hockey Ligue, ancêtre de la Ligue américaine de hockey. Lors de cette ultime saison, il est joueur de l'équipe mais également entraîneur et rejoint la ligue la même année que son frère Bun, entraîneur-joueur des Reds de Providence[4].

Carrière d'entraîneur

Il remporte la Coupe Calder à l'issue de la saison 1938-1939, puis c'est au tour de son frère de la gagner la saison suivante. Il conduit une nouvelle fois son équipe à la Coupe Calder à l'issue de la saison 1940-1941[5]. En 1943, il quitte l'équipe de la LAH, le poste étant alors repris par Bun Cook, puis devient entraîneur pour des équipes de ligues mineures : les Millers de Minneapolis de l'United States Hockey League pour la saison 1947-1948 puis les Quakers de Saskatoon de la Pacific Coast Hockey League en 1951-1952.

Il est alors contacté par les Rangers pour prendre la suite de Neil Colville au cours de la saison 1951-1952 et il ne peut refuser, son ancien coéquipier et ami, Frank Boucher, faisant appel à lui. Il ne reste que deux saisons à la tête des Rangers avant de quitter définitivement le monde du hockey sur glace[1].

Il est intronisé au temple de la renommée du hockey en 1952. En 1998, il est classé à la 44e position par The Hockey News dans la liste des 100 plus grands hockeyeurs de l'histoire.

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[6]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1923–1924Crescents de SaskatoonWCHL30261440-----
1924–1925Sheiks de SaskatoonWCHL2827633-----
1925–1926Sheiks de SaskatoonWCHL30311344-----
1926–1927Rangers de New YorkLNH44334375821016
1927–1928Rangers de New YorkLNH431862442923526
1928–1929Rangers de New YorkLNH43158234160006
1929–1930Rangers de New YorkLNH4429305956401111
1930–1931Rangers de New YorkLNH433012423943034
1931–1932Rangers de New YorkLNH483414483373362
1932–1933Rangers de New YorkLNH482822505183254
1933–1934Rangers de New YorkLNH481313262120002
1934–1935Rangers de New YorkLNH482115362341237
1935–1936Rangers de New YorkLNH447101716-----
1936–1937Rangers de New YorkLNH211456-----
1937–1938Barons de ClevelandIAHL5000510000
Totaux LNH 4742291383673864613112468

Notes et références

Notes

  1. L'équipe en question est une des premières équipe de hockey à avoir porté ce nom.
  2. Le trophée Art Ross n'était pas encore donné pour récompensé pour le meilleur pointeur de la saison.

Références

  1. (en) « Bill Cook, biography, honoured member », sur Legends of Hockey Net (consulté le 26 décembre 2014).
  2. (en) « Bill Cook », sur rangers.nhl.com (consulté le 26 décembre 2014).
  3. (en) Article sur Cook sur http://rangers.nhl.com.
  4. (en) « Bun Cook, biography, honoured member », sur Legends of Hockey Net (consulté le 26 décembre 2014).
  5. (en) Liste des vainqueurs de la Coupe Calder sur le site www.ahlhalloffame.com.
  6. (en) « William Cook (hockey sur glace) hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database .
  • Portail du hockey sur glace
  • Portail de l’Ontario
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.