Willy Fritsch

Wilhelm Fritsch, dit Willy Fritsch, est un acteur allemand, né le à Kattowitz en Silésie (aujourd'hui en Pologne) et mort le à Hambourg. Depuis les premières œvres de sa filmographie en 1921 jusqu'aux années soixante, il tourne dans près de 130 films. Fritsch est considéré comme un des plus populaires stars de cinéma allemand des années 1920 et 1930.

Willy Fritsch
Portrait par Alexander Binder, vers 1927.
Biographie
Naissance
Décès
(à 72 ans)
Hambourg
Sépulture
Nom de naissance
Wilhelm Egon Fritz Fritsch
Nationalité
Activités
Conjointe
Enfant
Thomas Fritsch (en)
Autres informations
Parti politique
Distinction
Ehrenpreis (Deutscher Filmpreis) (d) ()

Biographie

Fils de Lothar Fritsch, propriétaire d'une petite usine de machines-outils Fritsch & Brattig dans la Silésie prussienne, alors allemande, et de son épouse née Anni Bauckmann, Willy Fritsch déménage à Berlin en 1912, lorsque son père, ayant fait faillite, est employé par Siemens. Willy Fritsch y est d'ailleurs apprenti en 1915. Il donne aussi la réplique plus tard sur la scène du Grand Théâtre de Berlin (devenu plus tard le théâtre du Peuple).

Fritsch est pris en 1919 aux cours de théâtre de Max Reinhardt et est engagé pour de petits rôles au Deutsches Theater. Il découvre le cinéma dans les années 1920, où il interprète des rôles de jeune premier et de séducteur aux côtés de Lilian Harvey, Henny Porten ou Ossi Oswalda. Son premier grand succès a été le rôle principal dans une production d'Erich Pommer, Sa femme l'inconnue en 1923. Il était nommé acteur permanent de l'Universum Film AG (UFA) ; la coopération avec les studios américains Paramount Pictures et Metro-Goldwyn-Mayer en matière de distribution (Parufamet) a fait sa réputation internationale. En 1925, il refusa une offre d'United Artists en raison de son manque des compétences linguistiques.

À partir de la réalisation du film Mélodie du cœur en 1929, il joue pour le cinéma parlant, souvent dans des comédies musicales du genre schlager, où sa partenaire préférée (jusqu'en 1939[1]) est souvent Lilian Harvey. Il remporte un grand succès avec Le Chemin du paradis (Die Drei von der Tankstelle), réalisé par Wilhelm Thiele, où il chante la célèbre chanson Ein Freund, ein guter Freund (Avoir un bon copain dans la version française chantée par Henri Garat), ou encore avec Le congrès s'amuse (1931) qui se passe à l'époque du congrès de Vienne en 1815.

Il enregistre des records d'audience et est connu dans tous les territoires germanophones et au-delà. Il se marie en 1938 avec la danseuse Dinah Grace qui lui donnera deux fils, Michael et Thomas. À cette époque, Willy Fritsch n'exprime pas de convictions politiques publiques, mais il prend par opportunisme sa carte au NSDAP. Il ne jouera que dans un seul film, considéré plus tard comme de propagande : Die Junge Adler (Les Aiglons) (1944).

Il s'installe à Hambourg après la guerre et interprète désormais des rôles de père, comme avec Romy Schneider dans Lilas blancs en 1953. Après la mort de sa femme en 1963, il s'éloigne petit à petit des écrans et de la scène.

Il est enterré au cimetière d'Ohlsdorf à Hambourg.

Filmographie

Années 1920

Années 1930

Années 1940

  • 1940 : Die unvollkommene Liebe : Thomas Holk
  • 1940 : Die keusche Geliebte : Pierre Dugard, Plantagenbesitzer
  • 1941 : Das leichte Mädchen : Dietz Frobelius
  • 1941 : Dreimal Hochzeit : Alex
  • 1941 : Leichte Muse : Pe Pe Müller
  • 1941 : Frauen sind doch bessere Diplomaten : le chevalier von Karstein
  • 1942 : Wiener Blut : le comte Georg von Wolkersheim
  • 1942 : Anschlag auf Baku : Hans Romberg, un officier allemand
  • 1942 : Geliebte Welt : le Dr Blohm
  • 1943 : Liebesgeschichten : Werner Lüdtke
  • 1943 : Der kleine Grenzverkehr : Georg Rentmeister
  • 1943 : Die Gattin : Walter Baumann
  • 1944 : Junge Adler : Roth
  • 1945 : Die tolle Susanne
  • 1946 : Die Fledermaus : Warden Frank
  • 1948 : Finale : le Dr Thomas Benninghoff
  • 1949 : Hallo - Sie haben Ihre Frau vergessen : le Dr Hans Ollendorf
  • 1949 : Zwölf Herzen für Charly : le Dr Wolfgang Amadeus Wagenbichler & Charly
  • 1949 : Derby : Dahlen

Années 1950

  • 1950 : Kätchen für alles : Georg Vorster
  • 1950 : Schatten der Nacht : Magnus
  • 1950 : Die wunderschöne Galathee : Marcel Thomas
  • 1950 : Mädchen mit Beziehungen : le Dr Kobel
  • 1950 : König für eine Nacht : le roi Louis Ier de Bavière
  • 1951 : La Beauté mène la danse : Jupp Holunder
  • 1951 : Die verschleierte Maja
  • 1951 : Grün ist die Heide : l'avocat
  • 1951 : Die Dubarry : Louis Valmont
  • 1952 : Mikosch rückt ein : le colonel von Körömsbös
  • 1952 : Ferien vom Ich : le Dr Hartung
  • 1952 : Pour l'amour d'une femme : Roberts Vater
  • 1953 : Von Liebe reden wir später : le professeur Hollmann
  • 1953 : Damenwahl : Herbert Blank
  • 1953 : Lilas blancs (Wenn der weiße Flieder wieder blüht : Willy Forster
  • 1954 : Les cloches n'ont pas sonné (Ungarische Rhapsodie) : le grand-duc
  • 1954 : Par ordre du tsar : le grand-duc
  • 1954 : Maxie : le directeur Walter Rhomberg
  • 1954 : Weg in die Vergangenheit : Werner
  • 1955 : Stern von Rio : Silvester
  • 1955 : Drei Tage Mittelarrest : le major von Faber
  • 1955 : Le Joyeux Vagabond
  • 1955 : Liebe ist ja nur ein Märchen : le Dr Lindenberg
  • 1955 : Le Chemin du paradis : le consul Willy Kossmann
  • 1956 : Schwarzwaldmelodie : Herbert Olberg
  • 1956 : Wo die alten Wälder rauschen : Harald Rehm
  • 1956 : Das Donkosakenlied : le médecin en chef Burger
  • 1956 : Solange noch die Rosen blüh'n : Richard Kühn
  • 1956 : Le Chemin du paradis
  • 1957 : Der schräge Otto : Alexander Korty
  • 1958 : Zwei Herzen im Mai : Gesenius
  • 1958 : Schwarzwälder Kirsch
  • 1958 : Mit Eva fing die Sünde an : Gregor
  • 1959 : Tunisi top secret : le major Knickerbocker
  • 1959 : Hubertusjagd : Otto Lindenberg

Années 1960

  • 1960 : Das gibt's doch zweimal
  • 1960 : Liebling der Götter : Gunzel
  • 1960 : Wenn die Heide blüht : le Dr Erdman
  • 1961 : Was macht Papa denn in Italien? : Hanselmann
  • 1961 : Isola Bella : le consul Stülcken
  • 1962 : The Bellboy and the Playgirls
  • 1964 : Das hab ich von Papa gelernt : Clemens Andermann

Bibliographie

  • Heike Goldbach: Ein Feuerwerk an Charme – Willy Fritsch. Der Ufa-Schauspieler. Über eine große Filmkarriere in wechselhaften Zeiten. tredition, Hamburg 2017. (ISBN 978-3743912908) (Édition allemand)

Liens externes

Notes

  1. Lilian Harvey émigre en France en 1939.
  • Portail du cinéma allemand
  • Portail de la république de Weimar
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.