World Surf League

La World Surf League ou WSL (en français : Ligue mondiale de surf) est une entreprise américaine chargée de l'organisation de toutes les compétitions professionnelles de surf dans le monde. Créée en 1976 sous le nom d'« International Professional Surfers » (IPS) puis renommée « Association of Surfing Professionals » (ASP) en 1983 et WSL en 2015, elle est notamment responsable de l'organisation des épreuves constituant le championnat du monde de surf (World Championship Tour (WCT)) ainsi que celles de la ligue d'accès à l'élite (World Qualifying Series (WQS)).

« WSL » redirige ici. Pour les autres significations, voir WSL (homonymie) et Windows Subsystem for Linux.

World Surf League

Sigle WSL
Nom précédent International Professional Surfers (1976-1983)
Association of Surfing Professionals (1983-2015)
Sport(s) représenté(s) Surf
Création 1976
Président Paul Speaker
Siège Santa Monica, Californie
États-Unis
Site web www.worldsurfleague.com

Déroulement

Le championnat a lieu généralement entre les mois de février et de décembre. Le classement est réalisé grâce à un système de points acquis par les surfeurs à chaque épreuve. Pour les hommes, seuls les neuf meilleures manches sont comptabilisées et les sept meilleures pour les femmes. Le champion du monde n'est pas nécessairement désigné en fin de saison : en 2008 par exemple Kelly Slater a engrangé assez de points pour être couronné dès l'étape de Mundaka au Pays basque espagnol, de même pour John John Florence en 2016 qui a été couronné champion de monde après avoir gagné l'étape de Meo Rip Curl pro Portugal. Un changement de format de compétition est actuellement à l'étude pour l'année 2009 et devrait permettre de boucler les compétitions dans un temps plus court. Les organisateurs auraient alors le choix entre le système actuel et le nouveau.

Hommes

La compétition se déroule ainsi :

  • 1er tour : 16 séries de trois, les premiers qualifiés pour le 3e tour, les deux autres en repêchages (ou 2e tour) ;
  • 2e tour : 16 séries de deux (les battus du premier tour), les vainqueurs qualifiés pour le 3e tour, les battus sont classés 33e ;
  • 3e tour : 16 séries de deux, les vainqueurs qualifiés pour le 4e tour, les battus sont classés 17e ;
  • 4e tour : 8 séries de deux, les vainqueurs qualifiés pour les 1/4 de finale, les battus sont classés 9e ;
  • 1/4 de finale : 4 séries de deux, les vainqueurs qualifiés pour les 1/2 de finale, les battus sont classés 5e ;
  • 1/2 de finale : 2 séries de deux, les vainqueurs qualifiés pour la finale, les battus sont classés 3e ;
  • Finale à deux, le vainqueur est classé 1er, le battu est classé 2e.

Nouveau format

Chaque organisateur d'épreuve choisira entre l'ancien et le nouveau format en 2009[1]. À partir de 2010 un nouveau format entre en vigueur pour toutes les épreuves ; le principe est un duel homme à homme dès le premier tour :

  • 1er tour : 16 séries de deux, le vainqueur qualifié pour le tour 2, le battu classé 33e. Sont qualifiés pour ce tour 1 ;
    • les onze classés 17e à 27e de l'ASP World Tour de l'année précédente ;
    • trois participants bénéficiant d'une wild card ou blessés ;
    • les quinze qualifiés du WQS de l'année précédente ;
    • trois participants bénéficiant d'une wild card de l'épreuve.
  • 2e tour : 16 séries de deux, le vainqueur qualifié pour le tour 3, le battu classé 17e. Sont qualifiés pour ce tour 2 les seize vainqueurs du tour 1 et les seize premiers du classement ASP World Tour de l'année précédente.
  • 3e tour : 8 séries de deux, les vainqueurs qualifiés pour les 1/4 de finale, les battus sont classés 9e ;
  • 1/4 de finale : 4 séries de deux, les vainqueurs qualifiés pour les 1/2 de finale, les battus sont classés 5e ;
  • 1/2 de finale : 2 séries de deux, les vainqueurs qualifiés pour la finale, les battus sont classés 3e ;
  • Finale à deux, le vainqueur est classé 1er, le battu est classé 2e.

Femmes

La compétition se déroule ainsi :

  • 1er tour : 6 séries de trois, les deux premières qualifiées pour le 3e tour la battue en repechages (ou 2e tour) ;
  • 2e tour : 2 séries de trois (les battues du premier tour), les deux premières qualifiées pour le 3e tour les battues sont classées 17e ;
  • 3e tour : 8 séries de deux, les vainqueurs qualifiées pour les 1/4 de finale, les battues sont classées 9e ;
  • 1/4 de finale : 4 séries de deux, les vainqueurs qualifiées pour les 1/2 de finale, les battues sont classées 5e ;
  • 1/2 de finale : 2 séries de deux, les vainqueurs qualifiées pour la finale, les battues sont classées 3e ;
  • Finale à deux, la vainqueur est classée 1re, la battue est classée 2e.

Barème de points

Hommes

Nouveau barème à partir de 2010 (barème mis en place à la suite de la fusion des classements WCT et WQS en un classement unique)

Place Points Place Points Place Points Place Points
1er 10 000 3e 6 500 9e 3 750 33e 500
2e 8 000 5e 5 250 17e 1 750 blessé 500

Ancien barème jusqu'en 2009

Place Points Place Points Place Points Place Points
1er 1 200 3e 876 9e 600 33e 225
2e 1 032 5e 732 17e 410 blessé 225

Femmes

Place Points Place Points Place Points Place Points
1re 1 200 3e 756 9e 360 blessée 180
2e 972 5e 552 17e 180

Les champions du monde

WCT Hommes

1976 à 1991

Année Vainqueur Pays Nombre
épreuves
Année Vainqueur Pays Nombre
épreuves
1976 Peter Townend Australie 14 1984* Tom Carroll (2) Australie 24
1977 Shaun Tomson Afrique du Sud 12 1985* Tom Curren (1) États-Unis 20
1978 Wayne Bartholomew Australie 11 1986* Tom Curren (2) États-Unis 18
1979 Mark Richards (1) Australie 13 1987* Damien Hardman (1) Australie 21
1980 Mark Richards (2) Australie 10 1988 Barton Lynch Australie 24
1981 Mark Richards (3) Australie 11 1989 Martin Potter Angleterre 25
1982 Mark Richards (4) Australie 12 1990 Tom Curren (3) États-Unis 21
1983* Tom Carroll (1) Australie 16 1991 Damien Hardman (2) Australie 18

* : de 1983 à 1987 les saisons étaient à cheval sur deux ans d'avril à avril : 1983/1984 - 1984/1985 - 1985/1986 - 1986/1987 et 1987/1988. De plus le nombre d'événements importants s'explique par le fait que le WQS n'est apparu qu'en 1992.

depuis 1992

Apparition du WQS en 1992 qualificatif pour le WCT

Année Vainqueur Pays Nombre
épreuves
Année Vainqueur Pays Nombre
épreuves
1992 Kelly Slater (1) États-Unis 11 2005 Kelly Slater (7) États-Unis 11
1993 Derek Ho Hawaï 10 2006 Kelly Slater (8) États-Unis 11
1994 Kelly Slater (2) États-Unis 10 2007** Mick Fanning (1) Australie 10
1995 Kelly Slater (3) États-Unis 10 2008 Kelly Slater (9) États-Unis 11
1996 Kelly Slater (4) États-Unis 14 2009 Mick Fanning (2) Australie 10
1997 Kelly Slater (5) États-Unis 12 2010 Kelly Slater (10) États-Unis 10
1998 Kelly Slater (6) États-Unis 11 2011 Kelly Slater (11) États-Unis 11
1999 Mark Occhilupo Australie 13 2012 Joel Parkinson Australie 10
2000 Sunny Garcia Hawaï 11 2013 Mick Fanning (3) Australie 10
2001 C.J Hobgood États-Unis 5* 2014 Gabriel Medina Brésil 11
2002 Andy Irons (1) Hawaï 12 2015 Adriano de Souza Brésil 11
2003 Andy Irons (2) Hawaï 12 2016 John John Florence Hawaï 11
2004 Andy Irons (3) Hawaï 11 2017 John John Florence Hawaï 11
2018 Gabriel Medina Brésil 11

* : les épreuves d'automne 2001 ont été annulées à cause des évènements du 11 septembre
** : l'épreuve du Globe Fidji a été annulée à cause du coup d'État aux Fidji le

Kelly Slater a remporté onze titres de champion du monde, ce qui fait de lui l'homme le plus titré dans l'histoire du championnat du monde de surf. Avec son titre de 2011, il est à 39 ans le plus vieux champion du monde, après avoir été le plus jeune en 1992 (20 ans). Mark Richards a décroché quatre titres, Tom Curren, Andy Irons et Mick Fanning en ont eu trois chacun.

WCT Femmes

1976 à 1989

Année Vainqueur Pays Nombre
épreuves
Année Vainqueur Pays Nombre
épreuves
1976 ~~ ~~ 1983* Kim Mearig États-Unis 9
1977 Margo Oberg États-Unis 9 1984* Frieda Zamba États-Unis 10
1978 Lynne Boyer États-Unis 5 1985* Frieda Zamba États-Unis 9
1979 Lynne Boyer États-Unis 4 1986* Frieda Zamba États-Unis 9
1980 Margo Oberg États-Unis 2 1987* Wendy Botha Afrique du Sud 8
1981 Margo Oberg États-Unis 4 1988 Frieda Zamba États-Unis 10
1982 Debbie Beacham États-Unis 5 1989 Wendy Botha Australie 12

* : de 1983 à 1987 les saisons étaient à cheval sur deux ans d'avril à avril : 1983/1984 - 1984/1985 - 1985/1986 - 1986/1987 et 1987/1988

depuis 1990

Année Vainqueur Pays Nombre
épreuves
Année Vainqueur Pays Nombre
épreuves
1990 Pam Burridge Australie 14 2004 Sofía Mulánovich Pérou 7
1991 Wendy Botha Australie 8 2005 Chelsea Georgeson Australie 9
1992 Wendy Botha Australie 15 2006 Layne Beachley Australie 8
1993 Pauline Menczer Australie 12 2007 Stéphanie Gilmore Australie 8
1994 Lisa Andersen États-Unis 11 2008 Stéphanie Gilmore Australie 8
1995 Lisa Andersen États-Unis 18 2009 Stéphanie Gilmore Australie 7
1996 Lisa Andersen États-Unis 29 2008 Stéphanie Gilmore Australie 8
1997 Lisa Andersen États-Unis 13 2010 Stéphanie Gilmore Australie 8
1998 Layne Beachley Australie 11 2011 Carissa Moore Hawaï 7
1999 Layne Beachley Australie 14 2012 Stéphanie Gilmore Australie 7
2000 Layne Beachley Australie 9 2013 Carissa Moore Hawaï 8
2001* Layne Beachley Australie 3 2014 Stéphanie Gilmore Australie 10
2002 Layne Beachley Australie 6 2015 Carissa Moore Hawaï 10
2003 Layne Beachley Australie 5 2016 Tyler Wright Australie 10

De plus le nombre d'événements importants s'explique par le fait que le WQS n'est apparu qu'en 1997.
* : les épreuves d'automne 2001 ont été annulées à cause des événements du 11 septembre

Layne Beachley a remporté sept titres de championne du monde ce qui fait d'elle la femme la plus titrée dans l'histoire du championnat du monde de surf. Avec son titre de 2006, elle devient à 33 ans la plus âgée des championnes du monde

Longboard Hommes

Année Vainqueur Pays Année Vainqueur Pays
1986 Nat Young Australie 2000 Beau Young Australie
1987 Stuart Entwistle Australie 2001 Colin McPhillips [2] États-Unis
1988 Nat Young [2] Australie 2002 Colin McPhillips [3] États-Unis
1989 Nat Young [3] Australie 2003 Beau Young [2] Australie
1990 Nat Young [4] Australie 2004 Joël Tudor [2] États-Unis
1991 Martin McMillan Australie 2006 Josh Constable Australie
1992 Joey Hawkins États-Unis 2007 Phil Rajzman Brésil
1993 Rusty Keaulana Hawaï 2008 Bonga Perkins [2] Hawaï
1994 Rusty Keaulana [2] Hawaï 2009 Harley Ingleby Australie
1995 Rusty Keaulana [3] Hawaï 2010 Duane DeSoto Hawaï
1996 Bonga Perkins Hawaï
1997 Dino Miranda Hawaï
1998 Joël Tudor États-Unis
1999 Colin McPhillips États-Unis

Juniors Garçons

Année Vainqueur Pays Année Vainqueur Pays
1998 Andy Irons Hawaï 2004 Pablo Paulino Brésil
1999 Joël Parkinson Australie 2005 Kekoa Balcasco Hawaï
2000 Pedro Henrique Brésil 2006 Jordy Smith Afrique du Sud
2001 Joël Parkinson [2] Australie 2007 Pablo Paulino [2] Brésil
2002 Non attribué 2008 Kai Barger Hawaï
2003 Adriano de Souza Brésil 2009 Maxime Huscenot France

Juniors Filles

Année Vainqueur Pays Année Vainqueur Pays
2005 Jessi Miley-Dyer Australie 2008 Pauline Ado France
2006 Nicola Atherton Australie 2009 Laura Enever Australie
2007 Sally Fitzgibbons Australie 2010 Alizée Arnaud France

Statistiques

Participants par années

Victoires par nation

Total au 31 décembre 2008

Place Pays Hommes
WCT
Hommes
WQS
Femmes
WCT
Femmes
WQS

WLT
Total
1 Australie 227 166 171 89 24 677
2 États-Unis* 193 289 108 39 21 650
3 Brésil 14 133 2 29 5 183
4 Afrique du Sud 13 40 9 6 1 69
5 France** 4 27 1 6 38
6 Japon 19 1 5 25
7 Royaume-Uni 16 4 20
8 Espagne*** 19 19
9 Pérou 9 4 13
10 Portugal 8 8
11 Allemagne 4 4
12 Porto Rico 3 3
12 Venezuela 3 3
12 Nouvelle-Zélande 2 1 3
12 Mexique 3 3
16 Argentine 2 2
17 Indonésie 1 1
Total 463 721 301 181 51 1 717

* : dont Hawaï : 260 (66 WCT hommes, 115 WQS hommes, 49 WCT femmes, 23 WQS femmes et 7 WTL)
** : dont Polynésie française : 4 (3 WQS homme et 1 WQS femme), La Réunion 1 (WCT femme)
*** : dont  Pays basque : 9 WQS

Âge des Vainqueurs

En gras, les surfeurs et surfeuses en activité (données pouvant subir des changements)

Champions du monde
Vainqueurs d'épreuves
Participants à une saison WCT
Rookie of the year
  • Plus jeune homme : 19 ans Jérémy Florès en 2007
  • Plus jeune femme : 15 ans Caroline Marks en 2018

Records du surf

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

  • Portail du surf
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.