Xavier Zubiri

Xabier Zubiri Apalategi né à Saint-Sébastien, Pays basque, le et mort à Madrid le , connu sous le nom de Xavier Zubiri, est un philosophe espagnol.

Xavier Zubiri
Fonction
Professeur
Biographie
Naissance
Décès
(à 84 ans)
Madrid
Sépulture
Civil Cemetery, Madrid (d)
Nationalité
Formation
Activités
Conjointe
Carmén Castro Madinaveitia (d)
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Distinction

Il est connu pour son analyse de la réalité en termes d'inter-relations entre la philosophie, la science et la religion.

Biographie

Xavier Zubiri entre au séminaire de Madrid en 1917. Il poursuivra ses études de théologie à Rome, il étudie également la philosophie avec Juan Zaragüeta et, en 1919, avec José Ortega y Gasset qui dirigera sa thèse à l'Université centrale de Madrid. Durant son passage à l'Université catholique de Louvain, il étudie la physique et la biologie. Il est ordonné prêtre en 1921 et, cinq ans plus tard, il obtient la chaire d'histoire de la philosophie de la faculté de philosophie et de lettres de l'université de Madrid[1],[2].

En 1929, sur autorisation de son université, il se rend à Université de Fribourg-en-Brisgau pour étudier la phénoménologie avec Husserl et Heidegger. L'année suivante, il se trouve à Berlin où il rencontre Albert Einstein. En 1935, il se rend à Rome, se sécularise et se marie un an plus tard avec Carmen Castro Madinaveitia, fille de l'historien espagnol Américo Castro.

Pendant la guerre civile espagnole, le couple s’installe à Paris où Zubiri travaille la physique avec Louis de Broglie et la philologie avec Émile Benveniste.

Après la guerre, il retourne en Espagne et accepte la chaire de philosophie à Université de Barcelone. Peu de temps après, il demande un congé, mécontent du manque de liberté de pensée. Les conférences et cours indépendants qu’il donne par la suite, sont publiés pour nombre d’entre eux à titre posthume[3].

Philosophie

Influencé par la philosophie catholique romaine et la science positive, il a créé une « théorie de la relation » adressant l'appréhension ou l'intelligence de la réalité, selon laquelle la relation d’un individu à Dieu, et son sens de soi, sont fondés sur l’accomplissement de tâches obligatoires dès son entrée dans le monde. Son influence a été telle qu’il est décrit comme le père de la philosophie espagnole de la période de 1940 à 1980[3].

Œuvres traduites en français

Bibliographie

  • Jordi Corominas et Joan Albert Vicens, Xavier Zubiri: La solitude sonore Tome 1 (1898-1931), L'Harmattan, , 256 p. (ISBN 9782296990425, présentation en ligne)
  • Philibert Secretan et Xavier Zubiri, Réalité, pensée, universalité dans la philosophie de Xavier Zubiri, L'Harmattan, , 160 p. (ISBN 9782296542389, présentation en ligne)
  • Antonio Gonzalez, Philosophie de la religion et théologie chez Xavier Zubiri, L'Harmattan, , 204 p. (ISBN 9782296148369, présentation en ligne)

Références

Liens externes

  • Portail de la philosophie
  • Portail de l’Espagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.