Yatga

Le yatga (mongol ᠶᠠᠲᠤᠭ᠎ᠠ, VPMC : yatug-a, cyrillique : ятга, MNS : yatga, API : [jataǧă] ; chinois : 雅托葛 ; pinyin : yǎtuōgé) est un instrument à cordes pincées de la famille des cithares utilisé dans la musique mongole. Il est proche du guzheng chinois, du gayageum coréen ou du koto japonais ou le dan tranh vietnamien[2],[3]. Il ressemble également par certains aspects au plus rudimentaire zhetygen de la musique kazakhe, proche des formes anciennes du yatga.

Yatga

Classification Instrument à cordes pincées
Famille Instrument à corde
Instruments voisins guzheng, guqin, koto, zhetygen, altai yatga
Œuvres principales Concerto pour yatga de Natsagiin Jantsannorov
Instrumentistes célèbres Chinbat Baasankhuu[1]
Articles connexes Musique mongole

Il existe également un plus petit instrument nommé l'altaï yatga (алтай яатга), à la forme plus proche d'une petite harpe, souvent avec des cornes, qui tire son nom de l'Altaï ou il a été redécouvert[4], proche de la adyrna kazakhe.

Description

clé des cordes du yatga

Les cordes étaient faites autrefois de boyau d'oie, elles sont faites aujourd'hui de soie, d'acier[2], ou de crin de cheval[réf. nécessaire].

Il y avait environ 10 cordes dans les anciennes versions, les versions modernes existent avec 13 à 21, voire 24 cordes[2].

La caisse, en bois, et longue et convexe, il y a un chevalet mobile par corde[1].

L'instrument est accordé pour le jeu pentatonique de la musique traditionnelle mongole.

Il peut être posé par terre, sur les genoux ou sur un chevalet lorsque le musicien en joue[1]

Histoire

Ancien yatga

La plus ancienne mention de l'instrument date du XIVe siècle, comme instrument de cour[1]. Cette ancienne version à 12 cordes étaient réservé à la cour royale et au clergé dans les monastères pour des raisons symboliques ; Les 12 cordes correspondent au 12 niveaux de la hiérarchie dans le palais. Le reste de la population n'avait que le droit de jouer des versions à 10 cordes.

Il comportait alors une tête de signe[2].

Annexes

Liens internes

  • Yat-Kha, un groupe touvain de folk-rock qui tire son nom de cet instrument.

Notes et références

  • Portail de la Mongolie
  • Portail des musiques du monde
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.