Zoologische Staatssammlung München

La Zoologische Staatssammlung München, (en français, Collection zoologique d'État de Munich), est l'un des muséums zoologiques les plus importants du monde puisqu'il comprend plus de vingt millions de spécimens. C'est aussi l'institut de recherche systématique et faunistique le plus important d'Allemagne. Son histoire remonte à 1807. Il fait partie des Staatliche Naturwissenschaftliche Sammlungen Bayerns (collections d'histoire naturelle d'État de Bavière).

Collection zoologique d'État de Munich
Logo du Zoologische Staatssammlung München
Informations générales
Type
Muséum zoologique
Gestionnaire
Dirigeant
Gerhard Haszprunar
Site web
Collections
Nombre d'objets
Plus de 20 millions
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
48° 09′ 53″ N, 11° 28′ 56″ E
Localisation sur la carte de la Bavière
Localisation sur la carte d’Allemagne
Vue du muséum

Elle est dirigée depuis 2006 par le professeur Gerhard Haszprunar.

Histoire

C'est en 1807 que le roi Maximilien Ier de Bavière décide de la fondation du musée au moment de la réforme de l'Académie royale des sciences de Bavière. Le bâtiment conçu pour abriter la collection zoologique et anthropologique de l'Académie est construit en 1811. Johann Baptist von Spix en est le premier conservateur.

Le muséum est divisé en différentes sections: les collections entomologiques, celles des invertébrés et celles des vertébrés. Il possède la collection de papillons la plus importante du monde avec près de sept millions d'exemplaires. Parmi les collections historiques, on remarque celles issues de l'expédition du Brésil de 1817-1820 de Spix, celles du duc de Leuchtenberg en 1858, etc. Du Brésil, Spix et le botaniste Martius rapportent en Bavière plus de 6 500 plantes, 2 700 insectes, 85 mammifères, 350 oiseaux, 150 amphibiens et 116 poissons qui sont donc à la base du muséum de Munich.

Le musée qui se trouvait dans l'ancienne académie a été détruit par les bombes anglo-américaines en 1943, mais ses collections étaient en sûreté dans différents lieux. Il s'est installé provisoirement après la guerre dans un ancien pavillon de chasse du parc de Nymphenburg et depuis 1985 se trouve dans des bâtiments modernes spécialement construits à cet effet.

De plus le muséum est disponible pour dispenser ses conseils à d'autres muséums d'histoire naturelle et prêter ses spécimens pour des expositions. La bibliothèque comprend 120 000 volumes consultables par le public et elle est abonnée à un millier de revues scientifiques. Le musée édite plusieurs revues scientifiques dont la plus connue est Spixiana.

Le musée collabore avec le muséum Witt.

Distinctions

Le musée décerne des médailles à des scientifiques reconnus et soutient les travaux des zoologistes grâce aux Freunde der Zoologischen Staatssammlung e.V.

Le musée décerne la médaille Johann-Baptist-von-Spix depuis 1981, année du bicentenaire du naturaliste. Les jeunes chercheurs sont soutenus par le prix annuel R. J. H. Hintelmann Wissenschafts-Preis, fondé en l'an 2000, d'une dotation de cinq mille euros.

Sociétés savantes

Plusieurs sociétés savantes sont associées aux travaux du muséum, parmi lesquelles :

  • Biopat — Patenschaften für biologische Vielfalt e. V.
  • Friedrich-Held Gesellschaft (FHG)
  • Gesellschaft für Biologische Systematik (GfBS)
  • Heterocera Sumatrana Society (HSS)
  • Münchner Entomologische Gesellschaft (MEG)
  • Ornithologische Gesellschaft in Bayern e.V. (OG)
  • Thüringer Entomologenverband e.V. (TEV)
  • La société zoologique Wallacea (ZSW)

Voir aussi

Liens externes

Source

  • Portail de Munich
  • Portail des musées
  • Portail de la zoologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.