canard

Français

Étymologie

De l’ancien français caner  caqueter »).

Nom commun

SingulierPluriel
canard canards
\ka.naʁ\
Deux canards (1)
Morceau de sucre trempé dans un café (canard) (6)

canard \ka.naʁ\ masculin (la femelle se désigne par le nom de cane)

  1. Oiseau aquatique palmipède dont la chair est très recherchée, qu’il vive à l’état sauvage ou à l’état domestique.
    • Le canard de Rouen est des plus recommandables par sa taille, sa rusticité, sa précocité et son aptitude à l’engraissement.  (L'Élevage des Canards, dans Almanach de l'Agriculteur français - 1932, p. 106, éditions La Terre nationale)
    • […], après une autre étape de quatre heures, atteignons Souk El-Arbâ (le marché du mercredi), dans un cirque rocheux où les pluies ont formé de nombreux étangs regorgeant d’oiseaux aquatiques : canards, poules d’eau, bécassines, hérons, etc.  (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 152)
    • Canard rôti. — Canard en salmis, aux navets, aux olives, etc.
  2. Nouvelle fausse.
    • Ce serait être incomplet que de ne pas faire observer ici que Gaspard Hauser n'a jamais existé, pas plus que Clara Wendel et le brigand Schubry. Paris, la France et l’Europe ont cru à ces canards. Napoléon a pensionné un homme qui, pendant cinq ans, a publié dans le Moniteur de faux bulletins de la guerre des Affgans contre les Anglais.  (Honoré de Balzac, « Monographie de la Presse parisienne », dans La grande ville nouveau tableau de Paris comique, critique et philosophique, Paris : chez Maresq, 1844, page 146)
    • Les quatre vers ci-dessus paraîtraient en effet justifier assez bien cette remarque. Canard, dans le sens de mensonge, serait-il donc une importation champenoise ? Ce qui m'empêche de le croire, c’est que, bien avant Boursault, deux auteurs qui n’étaient pas Champenois, François d'Amboise, dans ses Néapolitaines (1584), et Adrien de Montluc, dans sa comédie des Proverbes (1616), employaient déjà l’expression de bailler un canard à moitié, donneur de canard à moitié, pour tromper, trompeur. J'avoue que ce demi-canard me paraît encore moins clair que le canard tout entier. Car les raisons ne manquent pas tout à fait pour expliquer que canard ait pris l’acception de mensonge.  (O. D., « Canard », dans L'Intermédiaire des chercheurs et curieux, n° 131, du 25 juin 1870, p. 358)
  3. (Familier) Journal d’actualité de peu de valeur.
    • — Tâche à présent, si qu’tu écris des articles sur ici, d’pas oublier d’marquer dans ton canard qu’un bal au jour d’aujourd’hui n’est plus miteux comme autrefois.  (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • La Victoire affirmée, Fagerolle […] pensait pouvoir, sans effort, réoccuper son rang. Il dégota, péniblement, une place de sous-reporter, dans un canard impécunieux du matin.  (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
  4. (Argot) Homme mené à la baguette qui cède à tous les caprices d’une femme et qui fuit toute confrontation.
    • Ce mec est une vraie serpillière, j’ai rarement rencontré un canard pareil ! En tout cas, on sait qui porte le caleçon au sein du couple ; c’est elle évidemment.
  5. (Argot) (Par extension) Homme sortant le grand jeu, offrant énormément de choses gracieusement dans l’espoir d’entamer une relation avec une femme.
    • L’un des avantages d’une meuf en boîte c’est qu’elle a juste à se trouver un canard en manque et lui vendre du rêve pour avoir les consos gratuites.
    • Sébastien, il faut l’avoir à l’œil, car il s’empresse à faire le canard pour n’importe quels beaux yeux.
  6. Morceau de sucre que l’on trempe dans un liquide, en particulier dans du café ou une eau-de-vie, avant de le manger.
    • […], il n’en va pas de même avec l’alcool. Il arrive même que la première rencontre se situe dès 4 ou 5 ans sous forme d'un « canard » (sucre trempé dans un alcool fort), du cidre, une gorgée de champagne lors d’un mariage, etc.  (O. Phan, « Les alcoolisations aiguës à l'adolescence : le phénomène du binge drinking », chapitre 8 de Alcool et troubles mentaux: De la compréhension à la prise en charge du trouble diagnostic, coordonné par Amine Benyamina, Michel Reynaud & Henri-Jean Aubin, éd. Elsevier-Masson, 2013, page 75)
  7. (Familier) (Musique) Fausse-note aiguë produite par un instrument à vent, le plus souvent à anche. (Voir aussi couac).
    • Personne n’a entendu le canard du hautboïste car au même moment, un spectateur éternuait.
  8. (Mines) Sorte de conduit d’aérage des galeries de mines.
    • Pour l'aérage, l'air arrive dans un royon ou compartiment en briques situé dans le bouveau du Nord, monte dans le touret par les canards, puis de là redescend par le compartiment des hourds dans le bouveau du Nord , et enfin remonte au jour par le puits n° 7 muni d'un foyer d'appel.  (Henri Glépin, Note sur le creusement sous stot des puits de mines, Revue Universelle des Mines, de la Métallurgie, des Travaux Publics, des Sciences et des Arts appliqués à l'industrie, Pais & Liège, 1872, volume 31, page 9)
  9. (Milieu médical) Verre ergonomique permettant de boire sans en renverser.
  10. Armoiries avec 3 canards (sens héraldique)
    (Héraldique) Meuble représentant l’animal du même nom dans les armoiries. Il est normalement représenté de profil mais souvent, il est présenté volant. À rapprocher de cane, canette, cygne, jars et oie.
    • D’azur à la fasce ondée d’argent soutenue d’un canard d’or, au chef du même chargé de deux canards affrontés de sinople, qui est de Sost des Hautes-Pyrénées → voir illustration « armoiries avec 3 canards »
  11. (Sports de glisse) Plongeon en canard.

Apparentés étymologiques

Synonymes

Dérivés

Vocabulaire apparenté par le sens

Traductions

Hyperonymes

Hyponymes

Adjectif 1

canard \ka.naʁ\ invariable

  1. D’une couleur bleu moyen soutenu et teinté de vert. #048B9A

Adjectif 2

SingulierPluriel
canard canards
\ka.naʁ\

canard \ka.naʁ\ masculin

  1. Chiens canards : Chiens de chasse qui ont le poil long, épais et frisé et qui sont dressés à aller chercher dans l’eau les canards qu’on a tirés. → voir barbet
  2. Bois canards : Bois qui, étant jetés à bois perdu dans un canal, dans une rivière, vont au fond de l’eau ou s’arrêtent sur les bords.
  3. Bâtiment canard : (Marine) Navire plongeant par l’avant et qui en tanguant reçoit des lames sur son avant.

Synonymes

Prononciation

  • \ka.naʁ\
    • France (Paris) : écouter « un canard [ɛ̃ ka.naːʁ] »
    • France (Paris) : écouter « canard [ka.naʁ̥] »
  • Canada : \ka.nɑɔ̯ʁ\, \ka.nɑːʁ\
    • Canada (La Tuque) : écouter « canard [ka.nɑːʁ] »
    • Québec, Canada : écouter « canard [ka.nɑɔ̯ʁ̥] »
  • (Région à préciser) : écouter « canard [ka.naʁ] »
  • France (Saint-Maurice-de-Beynost) : écouter « canard [Prononciation ?] »
  • France (Paris) : écouter « canard [Prononciation ?] »
  • France (Paris) : écouter « canard [Prononciation ?] »
  • France (Paris) : écouter « canard [Prononciation ?] »
  • France (Paris) : écouter « canard [Prononciation ?] »
  • (Région à préciser) : écouter « canard [Prononciation ?] »
  • France (Paris) : écouter « canard [Prononciation ?] »
  • France (Vosges) : écouter « canard [Prononciation ?] »
  • France (Toulouse) : écouter « canard [Prononciation ?] »


Homophones

Anagrammes

Voir aussi

Références

  • Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (canard), mais l’article a pu être modifié depuis.
  • « canard », FranceTerme, Délégation générale à la langue française et aux langues de France.

Anglais

Étymologie

Du français canard.

Nom commun

SingulierPluriel
canard
\kə.ˈnɑːd\
ou \kə.ˈnɑɹd\
canards
\kə.ˈnɑːdz\
ou \kə.ˈnɑɹdz\

canard \kə.ˈnɑːd\ (Royaume-Uni) et \kə.ˈnɑɹd\ (États-Unis)

  1. Fausse histoire.
  2. (Aéronautique) Aileron monté à l’avant d’un avion.

Prononciation

  • (États-Unis) : écouter « canard [kə.ˈnɑːd] »

Néerlandais

Étymologie

Du français canard.

Nom commun

Nombre Singulier Pluriel
Nom canard
\ka.ˈnar\
canards
Diminutif

canard \ka.ˈnar\ masculin

  1. Canard (morceau de sucre).
    • Denise had toestemming om een canard te dompelen in de koffie
      Denise avait la permission de tremper un canard dans le café.
  2. (Faux ami) Canular.
    • dit bericht was een canard
      ce communiqué était un canular

Taux de reconnaissance

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 61,0 % des Flamands,
  • 73,3 % des Néerlandais.

Prononciation

  • (Région à préciser) : écouter « canard [ka.ˈnar] »

Références

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


Occitan

Cette entrée est considérée comme une ébauche à compléter en occitan. Si vous possédez quelques connaissances sur le sujet, vous pouvez les partager en modifiant dès à présent cette page (en cliquant sur le lien « modifier »).

Étymologie

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

Singulier Pluriel
canard
\kaˈnaɾt\
canards
\kaˈnaɾs\

canard \kaˈnaɾt\, \kaˈnaɾ\ (graphie normalisée) masculin

  1. (Zoologie) Canard, animal domestique.
    • faire levar un canard
      faire lever un canard sauvage
    • tirar i canard
      être peu vêtu, grelotter de froid, comme ceux qui vont à l’affût des canards
    • chin canard
      chien canard
    • pè de canard
      terme injurieux, pied plat
    • èrba de canard
      utriculaire commune (plante)
    • Los canards cercan los estancs.  (Claude Brueys)
    • Lei canards e lei pijons
      manjan d’aur, cagan de plomb.
       (Proverbe)
    • La plueja de sant Medard
      Fai lo bonur dei canards.
       (Proverbe)
    • Fan come lei canards de ribiera, van e venon.  (Proverbe)
  2. Buveur, ivrogne.

Vocabulaire apparenté par le sens

1
2

Dérivés

  • canard a coa lònga : canard à longue queue (Anas acuta) (→ voir ala lònga et alalong)
  • canard a lòng bèc : nom commun aux canards du genre Mergus (→ voir cabrèla, sardinièr et uèlhroge)
  • canard à tèsta rossa : canard siffleur (→ voir canard siblaire)
  • canard coguou (Var) : canard à longue queue (Anas acuta) (→ voir ala lònga et alalong)
  • canard de barbariá : canard musqué (→ voir canard mut)
  • canard dau bèc ponchut : grand barle (oiseau)
  • canard deis Indas : canard musqué (→ voir canard mut)
  • canard d’ivèrn : canard adorne (Anas adorna) ; canard garròt (→ voir bois, mieu-mieu et quatre-uèlhs)
  • canard gris : canard chipeau (Anas strepera), → voir bois cabussier et mejan gris
  • canard mut : canard musqué (Anas moschata), → voir melard ; canard siffleur huppé (Anas rufina) ; personnage important qui, par incapacité ou lâcheté, ne dit jamais rien
  • canard negre : macreuse (oiseau), → voir fòuca
  • canard pegonhier : canard morillon, → voir bois negre, morilhon, negron et uèlh de veire
  • canard religiós : harle piette (Mergus albellus), → voir traunhon
  • canard-serraire : canard souchet (Anas clypeata), → voir culhieràs
  • canard-serra : harle, → voir cabrèla
  • canard siblaire : canard siffleur (Anas penelope), → voir piulaire et siblaire
  • canard sauvatge : canard sauvage (Anas boschas), → voir còlverd et verdau
  • canard variat : canard à iris blanc (Anas leucophtalmos), → voir boisset roge
  • canardar
  • canardalha
  • canardèla
  • canardièra/canardièira

Références

Cet article est issu de Wiktionary. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.