extime

Français

Étymologie

Du latin extimus.

Adjectif

SingulierPluriel
extime extimes
\ɛks.tim\

extime \ɛks.tim\

  1. (Théologie) Externe, extérieur.
    • Sous le nom d'essence extime ou d'essence proprement dite, nous comprenons l'esséité, la propriété d'être infiniment.  (Jules Fabre d’Envieu, Cours de philosophie, Paris, 1866)
  2. (Rare) En prise avec les éléments extérieurs, par opposition à intime.
    • M. Barrès, dans une interview récente, appelait sa Chronique de la Grande Guerre un Journal intime de la France. Quel singulier contresens ! Et comme ce journalisme, qui est de l’action, de l’action énergique, vivante et volontairement partiale, ressemble peu à un journal intime, acte d’intelligence, miroir de la clairvoyance au repos où l’homme s’arrête de vivre pour comprendre. Il faut des Maurras et il faut des Amiel, comme il faut des Barrès et il faut des Montaigne ; il faut aussi choisir entre les deux destinées, et la Chronique a tout de la première, rien de la seconde. C’est comme le journal de la France, tout ce qu’on peut imaginer de plus extime.  (Albert Thibaudet, Nouvelle Revue Française, 1er juin 1923)
  3. Qui porte à la connaissance d’autrui ce qui est généralement considéré comme relevant de l’intime.
    • Le journal n’est plus intime, mais extime. Inversion. Internet est la fête concomitante de la célébration et de l’anonymat.  (Kamel Daoud, Le triomphe de la page unique, Le Point n° 2353, 12 octobre 2017)
    • Ce n'est plus son corps intime, son corps-sujet, mais un corps-objet, un corps « extime », qu'on peut admirer comme on contemple un nu sculpté dans le marbre.  (Olivia Gazalé, Je t'aime à la philo, Robert Laffont, Paris, 2012, p. 243)

Antonymes

Dérivés

Références

Latin

Forme d’adjectif

extime \Prononciation ?\

  1. Vocatif masculin singulier de extimus.
Cet article est issu de Wiktionary. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.