hippique

Français

Étymologie

(1842) Du grec ancien ἱππικός, hippikós (même sens), de ίππος, hippos (« cheval »).

Adjectif

SingulierPluriel
Masculin
et féminin
hippique hippiques
(h muet)\i.pik\

hippique (h muet)\i.pik\ masculin et féminin identiques

  1. (Équitation) Relatif au cheval, à l’équitation ou à l’hippologie.
    • Tour à tour acheteurs, producteurs et vendeurs, ils ne sortent pas de leurs éléments ; possèdent la plupart le jargon hippique et connaissent sur le bout du doigt la généalogie de tous les produits de la circonscription ; […]  (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Si les chevaux pouvaient parler, ils en auraient long à dire sur les hommes, peut-on croire. Eh bien, justement, chez Tolstoï, dans Le cheval (1885), on rencontre un fier représentant de l'espèce hippique qui n'a pas la langue dans sa poche et que les circonstances forcent à philosopher.  (Louis Cornellier, « Le cheval va parler – Une lecture de Tolstoï », in Argument, vol. 19, n° 2, printemps-été 2017, p. 234)

Synonymes

Dérivés

Traductions

Références

  • Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (hippique), mais l’article a pu être modifié depuis.
Cet article est issu de Wiktionary. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.