tir

Voir aussi : tìr

Conventions internationales

Symbole

tir

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du tigrigna.

Références

Français

Étymologie

Substantif du verbe tirer.

Nom commun

SingulierPluriel
tir tirs
\tiʁ\

tir \tiʁ\ masculin

  1. Action, art de tirer, de faire partir une arme de jet ou une arme à feu dans une direction déterminée.
    • Tir à la cible. — La théorie, la pratique du tir.
    • Tir juste. — Tir précis. — La justesse du tir.
    • Le tir de l’arbalète. — Le tir à l’arc. — Le tir au fusil de guerre, au revolver. — Le tir au canon.
  2. (Mines & carrières) (Géologie) Mise à feu d’une ou plusieurs charges d’explosif, soit pour abattre la roche, soit pour provoquer, dans le sous-sol, la propagation d’un train d’ondes élastiques.
    • Des boutefeux sont spécialement chargés du tir des mines. Ce tir se fait électriquement : les boutefeux emportent avec eux la magnéto de tir, les fils de raccord et les amorces.  (J. Taffanel, Les catastrophes du puits West Stanley (16 février 1909) et du puits Pretoria (21 décembre 1910), H. Dunod et E. Pinat, 1911, page 16)
  3. Manière dont on tire, en parlant des armes à feu.
    • Ligne, angle, champ de tir.
    • Tir de plein fouet, indirect, rasant, plongeant. — Tir d’enfilade.
    • Tir de barrage, de préparation, de destruction.
  4. Lieu où l’on s’exerce à tirer.
    • Au-delà du canal, une sorte de terrain vague ou de champ de manœuvres encombré d’une longue construction rouge qui était le tir militaire ; et là, du matin au soir, on entendait les détonations en claquement de fouet des lebels.  (Georges Simenon, Chez Krull, 1939, folio policier, éd. 2012, ch. 1, p. 19)
    • Un tir a été établi pour les archers dans un des fossés qui se rapprochent de la ville.  (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
  5. (Spécialement) Sorte d'attraction foraine où l'on tire à l'arme à feu sur des cibles.
    • Manèges à sensations, chenille, tir à la carabine, et autres pêches aux canards se côtoient pour le plus grand bonheur de milliers de visiteurs venus en masse participer à cette fabuleuse fête où les cris de joie et de peur se mêlent aux odeurs alléchantes des barbes à papa et pommes d'amour.  (Petit Futé Bourgogne 2010, p.324)
  6. (Figuré) (Sport) Action de frapper le ballon ou la balle pour l’expédier en direction du but adverse.

Synonymes

Dérivés

Apparentés étymologiques

Traductions

Prononciation

  • \tiʁ\
  • France  : écouter « tir [tiʁ] »
  • Suisse (canton du Valais) : écouter « tir »

Homophones

Anagrammes

Références

  • Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (tir)

Anglo-saxon

Étymologie

Du proto-germanique *tīra, du proto-indo-européen *dei-.

Nom commun

tir \tiːɹ\

  1. Gloire.

Breton

Étymologie

Du vieux breton tir.
Mentionné dans le Catholicon (tir).
À comparer avec les mots tir en gallois, tyr en cornique, tír en gaélique irlandais (sens identique).

Nom commun

tir \ˈtiːr\ masculin (pluriel : tirioù)

  1. (Littéraire) Terre.

Synonymes

Dérivés

Anagrammes

Gallois

Étymologie

Du vieux gallois tir, issu du proto-celtique *tīros, lui-même issu de l’indo-européen commun *ters-.
À comparer avec les mots tir en breton, tyr en cornique, tír en gaélique irlandais (sens identique).

Nom commun

tir \tiːr\ masculin (pluriel : tiroedd)

  1. (Littéraire) Terre.

Prononciation

  • \tiːr\
  • (Région à préciser) : écouter « tir »

Anagrammes

Références

  • Cet article utilise des informations de l’article du Wiktionnaire en anglais, sous licence CC-BY-SA-3.0 : tir.

Kotava

Étymologie

→ voir

Verbe

tir \tir\

  1. Y avoir.

Dérivés

Mochène

Étymologie

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

tir \Prononciation ?\ féminin

  1. Porte.

Références

Cet article est issu de Wiktionary. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.