vaincre

Français

Étymologie

Du latin vincere  vaincre »).

Verbe

vaincre \vɛ̃kʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Remporter la victoire sur un ennemi, sur un rival, sur un concurrent.
    • Dans cette lutte, naturellement, les plus forts et les plus chanceux devaient vaincre, et, de différentes manières, exploiter et opprimer les vaincus.  (Errico Malatesta, Le Programme anarchiste,)
    • Les Romains ont vaincu les plus belliqueuses nations de la terre.
    • Vaincre en bataille rangée.
    • Il faut vaincre ou mourir.
    • Vaincre quelqu’un à la course, à la lutte.
    • Vaincre ses rivaux.
  2. (Vieilli) Surpasser, lorsqu’il y a une sorte d’émulation entre les personnes.
    • Vaincre les autres en générosité, en politesse.
  3. Surmonter un obstacle.
    • Il a vaincu sa mauvaise fortune.
    • Il a vaincu tous les obstacles qui lui étaient opposés.
    • J’ai vaincu sa résistance, son obstination.
  4. Surmonter, dompter une passion.
    • Vaincre sa colère, son dépit, son amour, son ambition.
    • Se vaincre soi-même : dompter sa passion, ses passions.
    • Se laisser vaincre à la pitié, à des raisons,
    • ’'Se laisser vaincre : se laisser toucher, se laisser persuader.

Synonymes

  • remporter la victoire sur quelqu’un : battre

Apparentés étymologiques

Traductions

Traductions à trier

Prononciation

  • France (Paris) : écouter « vaincre [vɛ̃kʁ] »
  • France (Avignon) : écouter « vaincre [ˈvɛ̃ᵑ.kʀə] »

Références

  • Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (vaincre), mais l’article a pu être modifié depuis.
Cet article est issu de Wiktionary. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.